Doctor Who : The Big Bang

Bienvenue sur Doctor Who : The Big Bang ! Venez vivre de folles aventures auprès du Docteur et de ses compagnons !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Venez nous rejoindre, vous pouvez incarner n'importe qui !
Vous pouvez jouer une de vos créations, ou un personnage de la série.
Vous êtes libres et avez l'univers entier comme terrain de jeu ! Alors n'hésitez plus Smile
Bienvenue Invité!
Pour les inscrits, sachez qu'un nouveau RP Surprise est effectué
ICI, vous avez jusqu'au 14 mars prochain pour vous inscrire.
Qui sait, vous pourriez tomber avec un autre rôliste et créer un duo original!
Suite à l'arrivée de nouveaux membres incarnant des aliens,
le groupe des Time Lords a ouvert à nouveau. En d'autres termes,
vous pouvez vous inscrire et incarner un Time Lord Smile

Partagez | 
 

 Avenger Where 1.5 : Le Prisonnier (Dura Lex Sed Lex)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Avenger Where 1.5 : Le Prisonnier (Dura Lex Sed Lex)   Sam 7 Jan 2012 - 19:27

[HJ : Le Vengeur est de retour une semaine après la fin épique de "New Torchwood", l'équipe peut bien sûr être utilisé par tout autre joueur mais merci de conserver sa composition. Bref, bonne lecture, quiconque peut se joindre à cet épisode de tordus et pour le coup, j'ai même un générique : http://www.youtube.com/watch?v=XjChMBwNZMc ]

Phoénix...Relève toi !

Cette voix, encore cette voix. Celle-là même qui le réveillait chaque nuit, qui le sortait de ses songes les plus profonds, de ses rêves les plus fous et qui le libérait de ses cauchemars les plus tordus pour le ramener à la réalité qui était encore plus profonde, plus folle et encore plus tordue quand on y pensait vraiment.

Aucun bruit, le Vengeur avait un horrible mal de crâne et aucune envie d'ouvrir les yeux, même si la voix qui lui semblait si familière et si nouvelle à la fois continuait de lui hurler à l'intérieur de la tête. Prenant une grande inspiration, il ouvrit les yeux avec difficulté, distinguant une lumière entourée de choses floues, ça n'allait pas arranger son mal de crâne mais au moins la voix arrêterait de le perturber.


Où...où suis-je ?

Prisonnier 4401, réveillé. Prêt au transfert définitif dans l'Outer-World.


La voix qui venait indirectement de répondre au disciple du Maitre était une voix grave, dénuée d'émotion et complètement saccadée mais elle restait la voix d'un être vivant et n'était donc pas celle d'un robot. Ainsi même si notre héros avait du mal à la reconnaitre, il déduisait déjà que cette voix n'était ni celle d'un Dalek ni celle d'un Cyberman ce qui ne réduisait que très légèrement le champ des possibilité. Mais pourtant cette voix il la connaissait - tout comme la voix dans sa tête mais pas pour les mêmes raisons - et il la haïssait, car elle symbolisait tout ce pour quoi.

Quand il vit la tête de son geôlier, le Seigneur du Temps comprit ce qu'il avait en face de lui. Et sa haine ressortit d'un coup, il secouait ses membres pour donner des coups à son ennemi mais une chose lui avait échappé : il était bloqué, retenu par des chaines forgées dans les restes de Gallifrey, bloquant ainsi toutes ses capacités.


Enfoirés de Judoons ! Toujours sur mon chemin, hein ?!

Ce sont les ordres de la Proclamation de l'Ombre, la fouille corporelle intégrale a été effectué pendant que vous étiez inconscient. Préparez vous au transfert.


Sans qu'il puisse répondre, le fils de la Rani a été relevé par deux Judoons qui commencèrent à le trainer, toujours enchainé et avec juste un genre de drap blanc sur le corps. Pendant le parcours, incapable de se défendre et blessé à certains endroits, il essayait de se rappeler ce qui s'était passé et comment il était arrivé ici pour oublier la douleur. Mais il en était pour le moment incapable, sans doute avait-il été drogué. Et de toute façon sa haine et ses souvenirs enfouies prenaient le pas sur sa mémoire à court terme.

L'avantage de m'avoir fouillé c'est que vous avez vu la différence entre un rhinocéros et un éléphant, bandes de glands ?!

C'était juste une sale vanne perverse, remplie d'orgueil et indigne de lui mais si vous saviez ce qu'ils lui avaient fait par le passé, chers téléspectateurs ou même si les choses enfermées dans ces cellules le savaient, alors ils/vous sauriez/sauraient pourquoi il hurlait ainsi et avec si peu de retenue dans ses paroles. Car oui, même si le survivant de Gallifrey aimait crier en toute circonstance, il avait généralement ses raisons.

Les Judoons quant à eux restaient impassibles, stoïques car il n'avait pour but que d'exécuter les ordres sans poser de questions, telle était leur mission, tel était leur lot en tant que soldats de la Proclamation de l'Ombre. En plus, vu leurs capacités mentales limitées, on pouvait se demander s'ils avaient compris les insultes de leur prisonnier.


Vous n'avez pas le droit de me faire ça, tous les crimes que j'ai commis, je les ai commis au nom de Gallifrey, la Proclamation de l'Ombre n'a pas à interférer dans les guerres du Peuple des Peuples.


La Proclamation de l'Ombre vous juge coupable d'avoir pactisé avec les Daleks, d'avoir assassiné lâchement plusieurs de vos compatriotes, d'avoir libéré une entité destructrice, de vivre clandestinement sur la Terre, de perturber l'espace-temps et d'avoir interféré dans la guerre Rax-Sont. Sur 5 ans seulement.

D'accord, ça je l'ai fait dans mon intérêt personnel mais vous ne valez pas mieux que moi, tout comme votre Proclamation de Sombres d'Esprits!


Une fois arrivés devant la cellule destinée au Vengeur, ils le jetèrent à l'intérieur violemment. Lui, les regarda avec toute sa haine et tout son cynisme, meurtri par un coup supplémentaire mais il ne put s'empêcher de rire, un long et puissant rire machiavélique, psychédélique qui résonna dans l'ensemble de l'Outer-World. Ce bruit réveilla ceux qui dormaient pour que le temps passe plus vite, terrifia les uns et laissa les autres perplexes . Mais principalement, ce rire de psychopathe rappelait à tout le monde qui était le prince des fous et donnait à ceux qui étaient là depuis plusieurs centaines d'années une lueur d'espoir, de même qu'aux jeunes qui avaient entendu des histoires qu'ils pensaient être des légendes urbaines...

Vous m'avez pris tout ce que j'avais, vous êtes la cause de tous mes malheurs depuis mes 7 ans. Un jour je m'évaderais, comme toujours et vous le regretterez !

Les portes de la cellule fermée, les Judoons repartirent sans un mot. Et dans l'ombre, quelqu'un ou quelque chose murmura à son voisin avec un large sourire.

Le Vengeur est dans la place.
Revenir en haut Aller en bas
The Twelfth Doctor



Quelque chose d'autre? : La situation est grave, inquiétante même, cela est vrai, mais pourquoi s'abstenir de dessert ?
Messages : 792
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 27
Localisation : Là où le Temps n'a aucun effet.

MessageSujet: Re: Avenger Where 1.5 : Le Prisonnier (Dura Lex Sed Lex)   Ven 24 Fév 2012 - 22:12

L'homme qui murmurait à l'oreille des Judoons ..... HA AAA HHAAAA !!!

QUOI ?!


Le Vengeur se retournait alors, face à un homme. Un homme qu'il avait rencontré récemment. Même très récemment, alors que le TARDIS du Corsaire allait détruire toute la planète Terre.

Oui c'était lui. Tout le monde sait qui il est. Communément appelé Face de Boe en l'an 5 000 000 000, ici, il était connu sous le nom matriculaire X795-984 ou l'HOMO SINGUS. Oui son caractère homosexuel et la ressemblance entre les singes et les humains ont crées ce surnom.

Oui, c'était lui, JACK HARKNESS ! Mais que faisait-il ici ? Il s'avança vers la lumière, qui éclairait alors son corps meurtri par de multiples tortures, des cicatrices sur le visage et il semblait terriblement dérangé. Non pas par quelqu'un, mais par quelque chose dans son cerveau !


Ce corps est si ... masculin !

Qui êtes vous ?! Vous n'êtes pas Harkness !

Noon ... A votre avis, je peux passer d'un corps à un autre, j'étais une peau auparavant.

Quoi ?! Cassandra O'Brien ?! Comment ... COmment avez vous survécu ?!

Lorsque le Docteur est parti, j'ai pris possession de mon ancien corps. Et depuis j'ai vécu de nombreuses choses, j'ai fait le bien car je m'étais repentie, mais mon corps a commencé à vieillir et l'esprit de mon moi antérieur allait bientôt être consumé ce qui m'aurait détruit et m'aurait empêché de vivre actuellement. En gros je changeais mon passé. Et cet homme, ce bel homme, il est arrivé. Et j'ai succombé.

Que veux-tu ?

La même chose que toi voyons ... Le Chrysanthème de Cristal de Sherlocked !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doctorwhobigbang.power-rpg.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Avenger Where 1.5 : Le Prisonnier (Dura Lex Sed Lex)   Ven 23 Mar 2012 - 23:11

C'est une légende, une prophétie multiverselle ou un conte pour enfant selon son narrateur. Je vois ça comme une extrapolation d'un fait divers perpétré on ne sait où et on ne sait quand. Cet artefact maudit n'existe pas.

La voix du Vengeur tremblait et des gouttes de sueur perlaient sur son front. Il avait peur de ce mythe plus encore que ce qu'il pourrait "devenir" s'il inhalait du polaine psychique. Selon les textes anciens, une puissante femme devenue une espèce de conscience pure dominait dans tous les sens du terme une grande partie de l'univers connu et elle aurait pu prendre le contrôle l'infini lui-même étant donné son incommensurable puissance.

Mais un homme surgit de nulle part est arrivé, et elle a commis une erreur, l'ultime erreur, l'ultime preuve qui servit d'exemple à Phoénix pour se justifier : la Femme de la légende tomba amoureuse et perdit sa puissance, on l'oublia, on abandonna même jusqu'à son nom et on la surnomma la Sherlocked jusqu'à ce que finalement elle dépérisse laissant derrière elle un Chrysanthème, son coeur déchu, ravagé, capable de rendre fou n'importe qui et de réaliser n'importe quoi.


D'ailleurs, je suis surpris que cette légende soit connue par une humaine. La dernière d'ailleurs.

Son cynisme n'avait pas mis longtemps à revenir. Le Seigneur du Temps rien qu'en regardant le corps de Jack Harkness et en imaginant que ce morceau de peau vivant en avait pris le contrôle le dégoûtait au plus au point. Bien qu'il ne comprenait pas l'attrait de l'Immortel humain pour la Justice, il le respectait et ne supportait pas qu'un tel acte soit commis. Par conséquent il devait trouver un moyen de le sauver, et pourquoi pas de s'échapper en même temps.

Face de Boe est l'un des êtres les plus respectables de l'univers, toi, humaine inférieure tu n'as pas à t'en prendre à lui. Supposons que le Chrysantème existe, trouvons le et abandonne ce corps.

Pourquoi ne pas également vérifier la véracité d'un mythe "Qui trouve la fleur de l'Amore gagne une peine d'amour".
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Avenger Where 1.5 : Le Prisonnier (Dura Lex Sed Lex)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Avenger Where 1.5 : Le Prisonnier (Dura Lex Sed Lex)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aucun prisonnier n'a pu s'échapper, d'après le porte-parole de la PNH
» Arrivée à Paris d'un prisonnier des Limbes ...
» Le prisonnier (PV: Maria)
» Prisonnier du passé [PV Nina-Lou Knywett] [ Clos ♥ ]
» Prisonnier des cheveux sanglants ! [recrutement : OFF]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Doctor Who : The Big Bang :: Archives :: RP Inachevés-
Sauter vers: