Doctor Who : The Big Bang

Bienvenue sur Doctor Who : The Big Bang ! Venez vivre de folles aventures auprès du Docteur et de ses compagnons !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Venez nous rejoindre, vous pouvez incarner n'importe qui !
Vous pouvez jouer une de vos créations, ou un personnage de la série.
Vous êtes libres et avez l'univers entier comme terrain de jeu ! Alors n'hésitez plus Smile
Bienvenue Invité!
Pour les inscrits, sachez qu'un nouveau RP Surprise est effectué
ICI, vous avez jusqu'au 14 mars prochain pour vous inscrire.
Qui sait, vous pourriez tomber avec un autre rôliste et créer un duo original!
Suite à l'arrivée de nouveaux membres incarnant des aliens,
le groupe des Time Lords a ouvert à nouveau. En d'autres termes,
vous pouvez vous inscrire et incarner un Time Lord Smile

Partagez | 
 

 Épisode 1 : Bievenue à Cortex !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Twelfth Doctor

avatar

Quelque chose d'autre? : La situation est grave, inquiétante même, cela est vrai, mais pourquoi s'abstenir de dessert ?
Messages : 792
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 27
Localisation : Là où le Temps n'a aucun effet.

MessageSujet: Épisode 1 : Bievenue à Cortex !   Lun 13 Aoû 2012 - 2:13


Cycle 1 : The Doctor Rises
Épisode 1 : Bienvenue à Cortex !
Première partie: Veuillez patienter

dans le TARDIS



"Bon alors, t'es prête ?"

Le Douzième Docteur avait le regard pétillant de malice alors qu'il attendait patiemment que sa nouvelle compagne décide de sortir de la salle de bain et lui dise que c'était bon, car mine de rien, il attendait depuis déjà quelques minutes. Lorsqu'enfin elle daigna sortir de la salle de bain, c'était pour prendre ses habits. La jeune femme était une belle jeune brune.

"Enfin !" lança t-il en riant alors qu'il la vit devant lui, prête. "Je te rappelle qu'on a rendez-vous avec l'Ambassadeur de Pâlin."

"Il n'a qu'à attendre, cette grosse barrique!", lui rétorqua immédiatement la belle brune.

"Bon alors écoute, Talia.", reprit le Docteur, "on a pas toute la journée. C'est une réunion très importante, le sort de la Terre pourrait en dépendre."

"Rien à faire", lui répondit-elle, repartant dans la salle de bain. "On est en l'an 6 milliard, je vis en 2012, je suis né en 1989 alors je vais vous dire Docteur, ça m'importe peu. Et puis, comment vous êtes entré ? Sale pervers !"

La jeune femme reconduisit le Docteur en dehors de sa chambre à cause de serviette qu'elle frappait sèchement sur lui. Elle lui sourit puis claqua fermement la porte avant de retourner là-bas. Le Docteur décida donc de retourner auprès de sa bonne vieille console, il savait qu'elle, au moins, ne le laisserait jamais tomber. Il commença à toucher une tripotée de bouton, avant d'afficher un large sourire, et continua d'enchaîner divers autres boutons.

"Je n'ai pas fait ça depuis ... oh, au moins 12 heures ! Tu m'as manqué !"

Comme à son habitude, le TARDIS décolla. Oui, le TARDIS, Temps à Relativité Dimensionnelle Inter-Spatiale. Le Docteur, douzième du nom, fit avancer une petite manette dans une encoche, frappa une cloche avec un marteau et tapota quelques mots Gallifréyens sur le petit clavier qui était sur la console. Le TARDIS quittait maintenant le Vortex du Temps, pour atterrir sur une nouvelle planète mais bien évidemment, une secousse frappa l'ensemble du vaisseau.

"DOCTEUUUURRR !!!!" hurlait Talia, débarquant en furie dans la pièce de la console.

"Mais ... Pah !" le Docteur éclata de rire, face aux cheveux de Talia, coincés dans le sèche-cheveux. "Tu m'expliques comment t'as fait ton compte ?"

"Mais taisez vous donc, c'est vrai que c'est facile pour vous !" lui rétorqua Talia, "Vous n'avez pas de longs cheveux !".

"Peut être, mais là pour le goût vestimentaire faudra repasser. On est sur la Lune Maximilian Texantauri, vous allez crever de froid avec un simple jean et un dos nu !" lui répondit le Docteur.

"Ouais bah ... Vous auriez pu me dire qu'on allait ici au moins !"

Furibonde, la jeune femme repartit alors vers sa chambre et sa propre salle de bain. Pendant ce temps, le Docteur faisait atterrir le TARDIS le plus doucement possible, afin de ne pas éveiller une nouvelle colère de la jeune femme.

"Il ne nous reste que dix minutes !"

"Hé, Time Man, vous avez une machine à voyager dans le temps ! C'est pas dix minutes de plus ou de moins !"

"Si je repars dans le passé pour revenir ici, deux versions de mon TARDIS et deux version de chacun de nous seraient là au même moment et ça causerait un paradoxe, la futée !" lui fit remarquer le seigneur du temps.

"Ouais bah je peux pas aller plus vite que la musique".

Le Docteur avait déjà assez attendu et alla chercher la jeune femme, à peine habillée, dans sa chambre qu'il ouvrit avec son Sonic Screwdriver. Le Docteur prit la jeune femme par la main et l'entraîna jusqu'à la porte, ils sortirent tous les deux.

"Vous n'êtes qu'un goujat !"

"Attendez ! Trois, deux, un ... BONNE ANNÉE !" lança le Docteur, alors que de nombreux feux d'artifices pétaient dans le ciel.

"Mais où on est ?!"

"Cortex, ta planète d'origine, là où ton père est né."

"Oh merci Docteur ! C'est ... c'est magique !" lui répondit la jeune femme. "Mais pourquoi m'avoir amené ici ?"

"En vingt-trois ans de vie, vous n'avez jamais vu votre planète. Pour un premier voyage c'est plutôt pas mal non ?"

"Mais le Quatuor Mortis, il va nous suivre !"

"Impossible", reprit le Docteur, "ils ne peuvent voyager dans le temps."

"Mais on va agir sur le futur non ?"

"Non, en tous cas pas directement, nous sommes 250 ans avant le début de la guerre. Tant qu'on ne se fait pas trop remarquer et qu'on ne combat pas une invasion de reptiliens, ça ira !"

Le Docteur et la jeune femme marchèrent alors jusqu'à un pont, d'où ils purent admirer les célèbres Feux Roulants, des feux d'artifices qui roulaient dans le ciel tout en explosant et en réalisant des figures.

"Premier Rualin de l'an 1420, ou premier janvier pour les humains. Par rapport à ton époque qui est 2012, 1420 se situe à peu près à ..." révéla le Docteur tout en se grattant l'arrière de la tête, en calculant, "en sachant que la guerre a commencé il y a 57 ans et que ton père a été envoyé sur Terre au même moment... on est 250 ans avant la guerre ... oui ça fait exactement 307 ans par rapport à toi. Le temps n'avance pas pareil enfin si, mais sur Cortex, ta planète, il serait l'an 1727 alors que sur Terre on serait en 2012. Malheureusement, la planète sera détruite dans 252 ans, soit 2 ans après le départ de ton père de la planète. Cortex aura donc vécu 1672 années, soit pour la Terre on serait en l'an 1957. Capische ?"

"Ouais ..." répondit Talia, impressionnée et terrifiée.

"Bon alors, on la visite ou pas cette planète ?" demanda le Docteur, avec un grand sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doctorwhobigbang.power-rpg.com
The Twelfth Doctor

avatar

Quelque chose d'autre? : La situation est grave, inquiétante même, cela est vrai, mais pourquoi s'abstenir de dessert ?
Messages : 792
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 27
Localisation : Là où le Temps n'a aucun effet.

MessageSujet: Re: Épisode 1 : Bievenue à Cortex !   Lun 13 Aoû 2012 - 19:52


Seconde partie :
Un cours d'histoire
Entrée de Megapolis, capitale mondiale de Cortex.
©Ratchet & Clank: Opération Destruction, SONY, Playstation 3. Tous droits réservés



"La planète Cortex est séparée en trois zones : Cor, Tex et la Citadelle.
Elle est situé en dehors de la bordure extérieure, à l'Est de la Terre, a à peu près 14 ans de la Terre, dans une autre galaxie. Le climat est tempéré, les journées complètes sont de 42 heures (25h jour/ 17h nuit). La faune est composée de créatures terrestres, sous-terrestres et sous marine. La créature la plus populaire est le Citian, des sortes de dragons utilisés pour voyager de zones en zones mais une autre créature est utilisé dans les villages et les villes : les Réparts, un genre de rhinocéros plus puissant et moins gros, capable de voyager jusqu'à 60 kilomètre-heures.

Cor et Tex sont des zones libres où tout le monde peut faire ce qu'il veut. Cependant, Cor est plutôt une concentration de villages tout autour de la citadelle, formant un cercle sur la planète. Tex est une concentration de six grandes villes tout autour de la Citadelle, elles aussi réparties en cercle au dessus de la zone Cor. Les six villes ont un côté rupin. La Citadelle quant à elle est uniquement composée de la capitale mondiale, Megapolis et se situerait là où est le Pôle Nord sur Terre. La Citadelle est une énorme bulle de métal transparent dans laquelle Megapolis se situe, protégée. A l'intérieur de Megapolis se situe la véritable Citadelle, une sorte de Buckingham Palace qui fait aussi office de base militaire et d'Élysée.

Chaque zones à son propre dirigeant, et chaque villes/villages ont un genre de maire, cependant, il y a une zone assez délabrée qui représenterait le Pôle Sud sur Terre, les Bas-Fonds. Les Bas-Fonds n'ont absolument aucun dirigeant, puisque ce ne sont que des enchaînements de genre de maisons, entassées les unes sur les autres ne donnant même pas l'allure d'un simple village. D'ailleurs, dans cinquante ans, un nouveau roi sera élu, le fils de l'actuel et les Bas-Fonds seront rasés pour être remplacés par des villages, car la zone Cor sera agrandie pour remplacer les Bas-Fonds et les habitants des Bas-Fonds seront logés dans ces nouveaux villages.

La flore elle est composée de 202 espèces florales différentes. Les plus utilisées sont la Cortexone, la Cortisane, et le Xetroc. Les deux premières servent l'alimentaire et l'artisanat, la dernière sert l'industrie, et fait office de carburant et peut servir de genre de "balles empoisonnées" pour armes. Cortex est entourée d'un bouclier mêlant le Xetroc et la pierre de Cortes, qui en résulte un anneau en forme de bulle invisible, qui neutralise tout et n'importe quoi ...sauf les Daleks.
"

"Vous avez fini votre monologue Docteur ?" demanda Talia.

"Mais c'est intéressant !" lui rétorqua-t-il.

"Bon allons visiter cette ville !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doctorwhobigbang.power-rpg.com
The Twelfth Doctor

avatar

Quelque chose d'autre? : La situation est grave, inquiétante même, cela est vrai, mais pourquoi s'abstenir de dessert ?
Messages : 792
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 27
Localisation : Là où le Temps n'a aucun effet.

MessageSujet: Re: Épisode 1 : Bievenue à Cortex !   Jeu 16 Aoû 2012 - 6:31

Le Docteur et Talia arrivèrent bientôt à la ville. Talia, tout en marchant, voyait le brouillard se dissiper autour d'elle et entendait des sortes de petits grésillements. Et pour cause, elle s'éloignait du lieu des feux d'artifices, avec le Docteur à sa suite. Les deux partenaires arrivèrent enfin en ville et, telle une escorte mal ordonnée, le petit duo entra dans une sorte de tunnel, passant devant la secrétaire qui eut tout juste le temps de répliquer d'un ''C'qu'il y a comme courants d'airs ici !''

Assis derrière son vaste bureau, le petit bonhomme qui contrôlait les entrées n'avait pourtant rien d'un dirigeant, avec sa carrure de nain, son sourire niais et sa chevelure verte pomme mûre en bataille. Il faisait penser à Nalfolol, le célèbre humoriste venant des hautes plaines d'Asgardane.


''Je suis Sux Ex Pexul", se présenta t-il. "Asseyez vous, je vous prie."

Le Docteur obtempéra en tirant une des chaises qui se trouvaient devant lui, mais il ne fallait pas s'y laisser tromper. Malgré son sourire plutôt sympathique, le patron régnait avec une main de fer. Le Docteur fut ainsi donc intrigué par cet étrange homme.

"Je suis Sux Sux Sux Ex Pexxuuuuxlllellldzpeeee !!"

"Ouh, qu'est-ce qu'il se passe ?", s'inquiétait Talia, pendant que deux médecins emmenaient le robot détraqué.

"Euh rien, enfin j'espère. Je suppose qu'il a du manger une pomme pas mûre !"

"Très drôle !"

"Mais c'est vrai !", rétorqua le Docteur. "Ce n'est pas un Cortexiphan, c'est un Kideo. Leurs cheveux virent à la couleur de ce qu'ils ont mangés ou bus en dernier."

"Et alors ?"

"Bah les pommes de Cortex n'en sont pas. Il n'existe pas de pommes ici. Juste ... Non rien. Enfin bref."

"Peut-on savoir qui vous êtes ?!" lança un féroce garde, qui venait de débouler dans la pièce.

"Oh ... Hé bien", répondit le Docteur, tout en brandissant son papier psychique, "je suis le ministre des affaires usinières, maritimes et blénières de Tex ! Je suis venu faire une reconnaissance et je vois que vos métamorphes sont ... pas au point, j'ai envie de vous dire !"

"Oh, je suis désolé !" reprit le garde, tout en tentant de se justifier, "c'est que, depuis quelques jours, les Métexiphan sont pris de bugs. Nous ignorons ce qui cause cela, mais il semble que ça se situe dans les Bas-Fonds !"

"Ah oui ? Montrez moi ça !", reprit le Docteur, tout en sautant sur une marche et en entrant dans une nouvelle pièce où de nombreux ordinateurs se situaient.

Le Docteur utilisa son sonique sur un des moniteurs, puis ce dernier afficha de nombreuses données et autres rapports sur ce qu'il se passait "aux Bas-Fonds".

"Ca me rappelle une comptine, Méfiez vous de la Bête des Bas-Fonds. On était dans le Starsh-", le Docteur se retourna et vit le regard consterné de sa compagne. "Très bien. Nous allons enquêter, Talia, venez donc avec moi."

Le duo quitta la pièce, puis le bâtiment et alla au péage pour entrer dans un parking où de nombreux Citian étaient "garés".

"Vous allez me dire ce qu'il se passe à la fin ?" s'énerva Talia.

"Trois fois rien, juste que ce n'est pas normal. Il y a une entité qui vit ici. Elle vit aux Bas-Fonds, et se nourrit des ondes électromagnétiques. Je l'ai repéré déjà avec les feux d'artifices. Ils émettent du brouillard épais au sol et grésillent. C'est pas normal. Quelque chose se nourrit des ondes électromagnétiques, et vit aux Bas-Fonds là où il ne règne aucune loi ni autorité. Et selon toute vraisemblance... ça sent la tarte à la crème !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doctorwhobigbang.power-rpg.com
The Twelfth Doctor

avatar

Quelque chose d'autre? : La situation est grave, inquiétante même, cela est vrai, mais pourquoi s'abstenir de dessert ?
Messages : 792
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 27
Localisation : Là où le Temps n'a aucun effet.

MessageSujet: Re: Épisode 1 : Bievenue à Cortex !   Jeu 16 Aoû 2012 - 7:03

Le Docteur et Talia étaient sur le dos du Citian, dans un genre de nacelle posée sur le dos du Citian et attachée à la façon d'une selle de cheval. Alors que le Docteur mangeait sa tarte à la crème, Talia était anxieuse de quitter le sol, sur le dos d'une de ces géants bêtes. Le genre de dragon fonçait à vive allure à travers la planète, à près de 2000 kilomètres/heure (rien que le Citian mesurait déjà près de 100 mètres), mais les vitres de la nacelle permettaient au conducteur et aux utilisateurs du Citian de ne pas être victime "d'un envol prématuré dans les airs", chose qui n'était pas garantie par le contrat qu'on signe avant de monter à bord. En clair, si les vitres se brisent, vous mourez, et ce sera pas pris en charge et ce sera de votre faute !

Les deux amis étaient à bord du Citian depuis à peu près une bonne demie-heure, lorsqu'ils virent enfin les villages de la zone Cor. Un magnifique paysage s'offrait à eux, un panorama exceptionnel, comme il était si rare d'en voir sur Terre. Ici, il suffisait de faire un tour en Citian pour observer la nature à son paroxysme. Talia était complètement émerveillée, et le Docteur aussi ! Lui qui n'avait pas profité de ses voyages depuis si longtemps. Lui qui voulait être en vacances. Hé bien c'était raté cette fois encore, mais il profitait d'un magnifique panorama qui donnait vue sur à peu près toute la zone Cor, qui n'était que rizières rouges, petites maisons, forêts de feuilles couleur or, vie animale naturelle ou encore de petites coquilles Saint Jacques géant qui faisaient office d'offreur de légumes.

Après une heure de voyage supplémentaire, le duo voyageur du temps arrivait enfin dans la zone des Bas-Fonds, et Talia était inquiète, rien qu'en regardant ce qu'il y avait sous le Citian. Mais le voyage était bien sûr de courte durée, et la magnificence laissait maintenant place à la misère. Après avoir payé le conducteur du Citian 8000 Malto-Cortèses (monnaie de la planète, équivalent de 4000 €), le Douzième Docteur et Talia descendirent par l'escalier qui partait de la nacelle pour toucher le sol. Longueur réglable en passant, très bonne initiative des conducteurs !

Le duo descendit alors les marches une par une, inquiet de ce qu'ils s'apprêtaient à voir. Le mot "horreur" était de mise, de nombreuses maisons étaient empilées les unes sur les autres, des animaux hybrides totalement affamés rôdaient dans les rues, près d'enfants mal-formés car nés de parents se nourrissant uniquement au Morsay, un légume en forme de pomme qui remplit l'estomac pour 24h mais extrêmement nocif pour les organes. Un ours à huit pattes approcha Talia, la renifla puis il s'enfuit.

"Vous ne sentez pas ? Ca sent ..."

"Vous allez pas encore me reparler de tartes ?!"

"Non non ... ça sent ... l'électromagnétisme ... le fer plein d’électricité quoi !"

"Parce que 'le fer plein d'électricité' ça a une odeur ?"

"Oh ne cherchez donc pas à comprendre, les Seigneurs du Temps ont plus de capacités que la majorité des races de l'univers. Et ne vous plaignez pas, vous pouvez vous régénérer vous !"

"Vous aussi !"

"Oui mais moi, je dois changer de corps !"


Le Docteur utilisa enfin son bon vieux tournevis sonique, qui indiquait une position au sud est de la position sur laquelle il se trouvait. Oui, le tournevis sonique fait aussi boussole et GPS. Le duo s'aventura alors parmi les gens. Mais ceux-ci semblaient avoir du dédain pour les deux aventuriers. Bizarrement, ils n'étaient pas normal. Ils ne demandaient pas d'aide. Ils semblaient ... déjà contents. Peut être que quelqu'un les aidait ? Le Docteur et Talia arrivèrent bientôt à une nouvelle route, mais elle menait à un cul de sac, ou plutôt une mine mal camouflée avec un filtre à perception bas de gamme !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doctorwhobigbang.power-rpg.com
The Twelfth Doctor

avatar

Quelque chose d'autre? : La situation est grave, inquiétante même, cela est vrai, mais pourquoi s'abstenir de dessert ?
Messages : 792
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 27
Localisation : Là où le Temps n'a aucun effet.

MessageSujet: Re: Épisode 1 : Bievenue à Cortex !   Jeu 16 Aoû 2012 - 7:34

"Docteur ? Docteur vous êtes là ?"

Talia fronça les sourcils et fureta les environs du regard. Des mineurs complètement souillés et bossus, la bousculaient de part et d'autre, sans même lui adresser un regard. Les femmes, malgré leur visible demande de vengeance, étaient coiffées de façon extravagante, leurs cheveux apparaissant violets, résultat de la pomme Morsay. Elle appela une fois encore son compagnon, sans aucune réponse. L'anxiété la gagnait, le doute qu'il ne reviendrait pas s'accentuait... Où Diable était-il ? Un pressentiment noir et malsain ne faisait qu'accroître sa panique, lui nouait l'estomac, l'étouffait d'inquiétude : l'idée funeste mais non dénuée de sens qu'un malheur l'avait frappé… Il ne pouvait pas disparaître ainsi ! D'un claquement de doigt ! Pas lui ! Pas après s'être précipité dans sa chambre pour lui faire découvrir cette planète ! Impossible !

"Excusez-moi Monsieur, vous n'auriez pas vu un type au regard aliéné et avec une sorte de houppette dans les environs ?"

"Mademoiselle, n'avez-vous pas croisé le chemin d'un homme grand, la tignasse ébouriffée et enjôleur malgré lui ?"

"Monsieur c'est important, dîtes-moi si je peux trouver les autorités quelque part ou bien…
"

Mais rien, les gens ne faisaient qu'éviter son regard et ses supplices. Talia s'agitait, seule parmi cette populace, égarée dans une mine, perdue dans cette foule de clochards, sur une planète dont elle ignorait absolument tout, si ce n'est le nom... Elle le cherchait désespérément du regard, s’époumonait à l'appeler, mais rien... Rien du tout... Le néant. Le Docteur, cet être si excentrique et si grand de par sa personnalité et son karma, cet homme incroyable qui pouvait sauver le monde tout en dansant le charleston, avait tout simplement disparu sans laisser de trace.

"S'il vous plaît Docteur… revenez…", marmonna-t-elle la gorge serrée…

Le Docteur au même moment, lui, était dans une pièce sombre. Qu'était-il arrivé ?! Où était Talia ? Soudain, les lumières s'activèrent et illuminaient la pièce, irradiée de lumière. Soudain, une voix rauque résonna à travers la pièce.

"Docteur !"

La voix sortait visiblement d'un trou, au centre de la pièce. Le Docteur était intrigué par cette chose qui l'appelait. Il ne savait pas à quoi s'attendre, et pourtant il remarqua bien vite que la chose lui en voulait, lorsque cette dernière répéta son pseudonyme avec insistance. Mais qu'est qu'il y avait au fond de ce trou, circulaire, de métal. Le sol était un peu chaud. Le Docteur décida de s'avancer, prudemment, tandis que la bête au fond continuait de l'appeler dans des râles. Au fur et à mesure qu'il s'approchait, "le Dernier Seigneur du Temps" ressentait une sensation étrange. Une sensation de ... commun.

Le Docteur avançait donc jusqu'à arriver au bord. Il ne vit rien, c'est alors qu'un énorme visage émergea de la sorte de boue orangeâtre. Le Docteur, surpris, fit un bond en arrière puis, après un moment de réflexion, se pencha vers le trou et regarda anxieusement le monstre qui rôdait en bas. Il avait l'air plus qu'inoffensif, mais de nombreux câbles transmettant de l'électromagnétisme étaient dispersés sur les parois du trou circulaire. Et la sorte de boue crépitait.


"Qui êtes-vous ? Où est Talia ?!" demanda le Docteur, dans un accès de rage plus ou moins maîtrisé.

"Je suis ... LE MAÎTRE !" rétorqua le visage qui gisait dans la boue plus bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doctorwhobigbang.power-rpg.com
The Twelfth Doctor

avatar

Quelque chose d'autre? : La situation est grave, inquiétante même, cela est vrai, mais pourquoi s'abstenir de dessert ?
Messages : 792
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 27
Localisation : Là où le Temps n'a aucun effet.

MessageSujet: Re: Épisode 1 : Bievenue à Cortex !   Jeu 16 Aoû 2012 - 8:11


Troisième partie :
Le retour du Maître
Le nouveau Maître, après avoir été aspiré par l'Oeil d'Harmonie et avant la Guerre du Temps.
©Doctor Who (2005), Pilot (Rose), BBC. Tous droits réservés



"C'est impossible, vous ne pouvez pas être vivant ! Vous avez été ... Noon."

"DOCTEUR!!! Vous m'avez envoyé dans l'Oeil de l'Harmonie, j'ai été décomposé et mon esprit a été scellé dans un tas de boue, c'est indigne de ma personne ! Vous devriez mourir !!" s'énervait le visage de boue.

"Oh je vois. Huitième Docteur."

"Oh je n'avais pas remarqué ... vous êtes un Docteur futur ... Peu importe. Vous serez tué Docteur! Je prendrais votre corps et je tuerai votre esprit !" reprit le Maître.

"Je n'en crois pas un traître mot. J'ai mieux que ça à faire, je sais ce que vous faites et le but que vous voulez atteindre, mais ça ne marchera jamais. La Pierre de Cortes est un métal, il ne peut être rendu vivant."

"Vous avez remarqué ... Peu m'importe, vous serez tout de même tué !"

"Sérieusement ?! Vous voulez vous recréer un corps avec la Pierre de Cortes et utiliser l'électromagnétisme pour donner vie au corps fait de pierre de Cortes ? Mais vous êtes fou, ça ne marchera jamais." analysa le Docteur.

"Il me faut l'âme d'un seigneur du temps. Et j'en ai un juste devant moi!" révéla le Maître.

"Peut être, mais l'oeil d'Harmony a été détruit ! Vous ne volerez pas mon âme ! Et qu'avez vous fait à ces gens ?!"

"Ces gens sont mes esclaves, je leur ai promis une nouvelle vie !"

"C'est faux. Depuis le début votre plan était de voler leurs esprits pour créer un pont entre vous et le corps et ensuite absorber les esprits pour vous en donner un et donner vie à ce corps de Cortes. Mais vous voulez savoir pourquoi ça ne marchera pas ?" teasait le Docteur.

"Dites, Docteur ! DITES !" s'exclamait le tas de boue.

"Parce que je suis là !" rétorqua le Docteur, tout en courant vers la porte et en l'ouvrant avec son tournevis sonique.

De son côté, Talia avait des bribes de souvenirs de ce qu'il s'était passé : les villageois les avaient séparés en créant un mouvement de foule et les mineurs avaient l'avait assommée, avant d'enlever le Docteur. Talia marchait en direction de la sortie, lorsque le Docteur apparu, sortant d'une porte non loin, avec de nombreux mineurs furieux à ses trousses !

Le duo nouvellement formé courut alors vers une porte et le Docteur l'ouvrit alors avec son sonique, avant de constater qu'elle ouvrait tout simplement sur le vide. Ils étaient là, seuls face au vide d'un conduit sans fin, les embruns des déchets radioactifs liquide et à la fois acide leur piquant la nuque, essoufflés et épuisés par cette course folle, sans plus aucune issue, sans plus aucun espoir de fuir ce raz de marée dévastateur. Ils se contemplèrent une dernière fois, désespérés et muets d'effroi… Aucun échappatoire, aucun subterfuge ne leur permettrait d'esquiver ce déluge d'acide prêt à les engloutir. C'était soit ça, soit la fureur du Maître.

"Sautez" hurla finalement le Docteur, en désignant la cage du monte-charge.

Devant la mine réticente de Talia, le 'dernier Seigneur du Temps' leva les yeux au ciel, puis, sans desserrer la main de Talia -à laquelle il s'accrochait en parfaite inconscience- il courut en direction du conduit sombre, sauta et attrapa les câbles qui maintenaient le monte-charge au-dessus de leur tête. La jeune femme n'eut d'autre choix que de le suivre dans son élan, s'accrochant maladroitement à sa suite. Le liquide noir et fumant se déversa juste après eux dans le conduit vertical tandis qu'ils tâchaient tant bien que mal de gagner un peu de hauteur pour éviter toute brûlure occasionnée par les projections sulfuriques.

"Je vais vous…" lança Talia.

"Il n'y a pas de quoi !" la coupa aussitôt le Douzième Docteur, avec un sourire en plus.

La jeune femme lui répondit avec un sourire jaune, avant de constater que l'acide disparaissait peu à peu, ayant déjà rongé tous les niveaux inférieurs. Regagnant le sol -qui entre-nous n'était pas un sol car c'était juste des accumulations de déchets non acides-, les deux compères s'apprêtaient à repartir, mais Talia voulait des explications.

"Vous allez me dire ce qu'il se passe à la fin ?! On vous kidnappe, vous revenez comme par magie, je m'inquiète pour vous, des gens avec des pioches veulent nous tuer et par dessus le marché on nous balance de l'acide !"

"Oh, un emballage de tarte à la crème ! Vous disiez ?"

"Non ça suffit ! Arrêtez de faire le gamin cinq minutes !"

"Bon alors écoutez, mon pire nemesis nommé le Maître, un autre seigneur du temps, - oui je suis pas le dernier mais vu ce qu'il en reste c'est plus un seigneur du temps - est au dessus de nos têtes prêts à aspirer tous les esprits des gens qui vivent ici, ce qui tuera des millions de gens mais en plus il va devoir drainer une importante quantité d'électromagnétisme EN MÊME TEMPS ce qui causera un genre d'énorme filet d'énergie invisible, qui électrocutera tous les gens qu'il touchera sur son passage et ce sera bien plus que du 2000 volts! Et en plus il veut se construire un corps invincible, crée à partir de la Pierre de Cortes et avec tout ça il y arrivera probablement, et maintenant il veut nous tuer avec de l'acide et si je ne fais rien, l'acide va ronger tout le sous-sol et faire s'effondrer tout le sol, sur nous, nous tuant et tuant tout ceux au dessus aussi ! Alors si ça vous dérange pas, j'aimerais bien l'en empêcher !" lui rétorqua le Docteur, débitant ses phrases à une allure incroyable, sans coupure.

"Je n'ai rien ... à ... redire"

"Très bien !" reprit le Docteur, courant à toute vitesse dans un énorme tuyau, suivi de près par sa compagne.

Mais Talia buta sur le seigneur du temps quelques mètres plus loin. Il lisait une inscription.

"Il est dit que cette planète servait de prison… Du moins son cœur. Une cellule est cachée dans les entrailles de ce monde… Mais rien n'est dévoilé sur la nature de son prisonnier…" lisait fébrilement le seigneur du temps.

Ils se turent devant la gravité de cette révélation. Quelque chose… quelque chose qui ne devrait jamais ressortir... et eux ils étaient là, à deux pas de cet antre démoniaque… Dans quoi avaient-ils fourré les pieds cette fois-ci ?

Il n'eut guère le temps de répliquer qu'une secousse ébranla les égoûts. Chacun se maintint difficilement sur ses deux jambes, et ils s'accrochèrent l'un à l'autre sous les tremblements de l'endroit. Des machines… Ils assistaient à l'œuvre de machines. Pelleteuses, excavatrices et autres bulldozzers…

Une percée de lumière survint depuis le néant, aveuglant quelque peu les trois compagnons. Des coups de pelles et de pioches résonnaient parmi le tumulte des engins. Les mineurs y avaient mis les moyens, et un petit groupe d'une dizaine d'hommes apparut soudain lors de cette percée. Le Gallifréen ressenti un légère froideur à l'encontre d'un homme, qui descendait. Il ne pouvait pas l'expliquer –pas encore !- mais cet homme ne lui inspirait aucune confiance. Pire : il le craignait -ou du moins il craignait le pire ! Un frisson glacial lui lécha l'échine tandis que l'inconnu s'avançait au centre du trou, tout guilleret. Il semblait tout à fait fier du contrôle qu'il prenait sur toute chose et tout le monde. Il effectua quelques pas de danse –une gigue de la victoire sans doute- avant d'effectuer une révérence devant sa propre ingéniosité. Finalement, il perçut dans son délire nos trois compagnons immobiles dans le tumulte, et sourit de toutes ces dents en découvrant la présence de son compagnon d'autrefois.

"Bonjouuur Docteeuuuur !!"

"Non, vous ne pouvez pas exister ! Pas encore !"

"Bien sûr que si !" révéla le Maître sous une nouvelle apparence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doctorwhobigbang.power-rpg.com
The Twelfth Doctor

avatar

Quelque chose d'autre? : La situation est grave, inquiétante même, cela est vrai, mais pourquoi s'abstenir de dessert ?
Messages : 792
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 27
Localisation : Là où le Temps n'a aucun effet.

MessageSujet: Re: Épisode 1 : Bievenue à Cortex !   Jeu 16 Aoû 2012 - 8:30


Quatrième partie :
Le plan final du Maître
Le second maître.
©Doctor Who (2005), The End of Time, BBC. Tous droits réservés



"Comment pouvez vous exister ?!"

"Ce monde est un paradoxe. Dès l'instant où vous y avez mis les pieds !"

"Deux Maîtres au même moment au même endroit c'est impossible !"

"Oh arrêtez ! J'ai été plus intelligent que vous sur ce coup là. Ce n'est qu'un corps de substitution ! J'ai prélevé quelques uns de vos souvenirs et nous les avons rendus réels. Désormais je suis vivant !!"

"Mais pas pour longtemps ! Ce corps n'est qu'une enveloppe, un souvenir tangible, il suffirait que je l'oublie pour que vous disparaissiez ! Vous allez détruire l'univers !"

"Moi ? Nooooon ... Par contre, ma nouvelle incarnation ... possible !"

Un des mineurs actionna une machine, qui fit sortir une énorme cage dont les espaces entre les barreaux laissaient entre-voir un énorme monstre volcanique.

"La bête qui a été longtemps cachée... revient à la vie et sera mon nouveau réceptacle !"

"Arrêtez ça !"supplia le Docteur.

"Jamais !", jubilait le Master. "Cette bête sera mon corps définitif et vous deux serez mes premières victimes !"

"Mais vous n'aurez plus rien d'un Seigneur du Temps, plus rien du tout !"

"Peu m'importe. De toutes façons je les tuerai eux aussi !"

"Talia ..." marmonna le Docteur, "allez immédiatement au TARDIS, prenez cette clé et quand je vous le dirai insérez la !"

Talia s'éxécuta sans broncher et se rendit au TARDIS.

"Mais alors ?! Une fois que vous aurez asservi l'univers et détruit ce qui vous fait peur, qu'est-ce qu'il restera ?!"

"Moi !! Il restera moi !!!" répondit férocement le Maître.

"Je ne peux pas vous laisser détruire la réalité !"

"Peu importe ce que vous ferez 'Docteur', vous n'en êtes pas moins qu'un moins que rien. Et aujourd'hui, je vais vous tuer !"

"Non, vous ne le ferez pas. Vous n'arriverez jamais à ouvrir cette cage. Vous savez pourquoi ? Parce que mon TARDIS est là ... Et que c'est lui même qui a enfermé cette bête sur cette planète avant que les Cortexiphans ne naissent il y a bien longtemps. Et seul la clé de mon TARDIS peut l'ouvrir !"

"Alors dans ce cas vous allez me la donner, ou vous allez mourir !"

"MAINTENANT !!" hurla le Docteur.

Talia ouvrit la porte du TARDIS et inséra la clé dans la console. Le TARDIS démarra et disparut alors dans le ciel. Le TARDIS était parti. Tout le monde le regardait s'en allait, et après la fin du spectacle, le Docteur avait lui aussi disparu ! Il était à la poursuite de la cage, à travers les égoûts, et son seul et unique but était de détruire le Maître. S'approchant furtivement de la grue, il utilisa le sonique pour le dévier, tandis que le TARDIS fit son apparition sur la cage. Au même moment, le Docteur relâcha son emprise sur son tournevis et la cage tomba sur un immeuble tandis qu'elle s'ouvrait grâce au contact avec le TARDIS.

La cage s'ouvrit, et tomba avec la bête géante faite de pierre de Cortes dans le trou, celui où le Maître gisait depuis bien longtemps. Mais cette cage, remplie d'acide, affecta grandement le Maître, et le fit se décomposer. Le Second Maître, bribe de souvenirs du Docteur, fut ainsi effacé. La bête fut elle engloutie par la boue et l'acide et fut tuée, tandis que l'esprit du Maître était détruit. Mais alors que le Docteur libéra l'emprise que le Maître avait sur chacun des gens des Bas-Fonds, le Maître laissa un dernier message au 'dernier Seigneur du Temps'. Le Maître n'était pas mort. Il avait été téléporté par les Time Lords afin d'affronter la guerre et son esprit avait été réincarné! Le maître de boue était bien le vrai mais son esprit a été téléporté par les Time Lords. Le Docteur, dépité, rentra vers son TARDIS, qui s'était posé au sol. Le TARDIS s'envola alors pour de nouvelles aventures avec à son bord Talia, tandis que les Bas-Fonds étaient presque détruits...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doctorwhobigbang.power-rpg.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Épisode 1 : Bievenue à Cortex !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Épisode 1 : Bievenue à Cortex !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Commentaires épisode 5 du 17/10/2014
» Hunter x Hunter - Épisode 147 Vostfr
» Hunter x Hunter - Épisode 143 Vostfr
» SGU Aliens [SPOILERS]
» Diffusion sur M6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Doctor Who : The Big Bang :: RPG :: Répertoires de saisons :: Aventures du Docteur-
Sauter vers: