Doctor Who : The Big Bang

Bienvenue sur Doctor Who : The Big Bang ! Venez vivre de folles aventures auprès du Docteur et de ses compagnons !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Venez nous rejoindre, vous pouvez incarner n'importe qui !
Vous pouvez jouer une de vos créations, ou un personnage de la série.
Vous êtes libres et avez l'univers entier comme terrain de jeu ! Alors n'hésitez plus Smile
Bienvenue Invité!
Pour les inscrits, sachez qu'un nouveau RP Surprise est effectué
ICI, vous avez jusqu'au 14 mars prochain pour vous inscrire.
Qui sait, vous pourriez tomber avec un autre rôliste et créer un duo original!
Suite à l'arrivée de nouveaux membres incarnant des aliens,
le groupe des Time Lords a ouvert à nouveau. En d'autres termes,
vous pouvez vous inscrire et incarner un Time Lord Smile

Partagez | 
 

 Episode spécial : "Le disparu de Noël"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Hayleen Fox

avatar

Quelque chose d'autre? : Tout nuage n'enfante pas une tempête.
[William Shakespeare]
Messages : 127
Date d'inscription : 05/10/2012
Age : 25
Localisation : Paris 18ème ... Siècle ?!

MessageSujet: Episode spécial : "Le disparu de Noël"   Sam 6 Oct 2012 - 14:31

Tout avait commencé comme une journée plutôt banale, j'avais 17 ans je venais de fêter mon anniversaire puis il y avait eut cet accident et pendant cinq ans je suis passée de Londres du 21ème siècle à Paris du 18ème siècle. Durant ces cinq années j'ai vécu auprès de Madame du Barry la célèbre comtesse Française, Favorite du Roi Louis XV de France. Comment j'ai pu en arriver là, je l'ignorais mais maintenant je fais partie d'une nouvelle vie.

Un coursier nous avait été envoyé dans l'urgence une semaine avant la veille du 25 décembre 1770, un évènement tragique ayant survenu pour ma protectrice, un membre de sa famille vivant à Londres s'était volatilisé sans aucune trace, la pauvre femme était dévasté. Nous avions dû quitter Versailles dans les plus brefs délai pour rejoindre la capital britannique à la recherche d'une trace venant de lui. En tant que servante c'était mon devoir de la suivre et de prendre soin d'elle, je n'avais pas d'autre choix. J'étais sa deuxième ombre.

C'est après de longues heures de voyage et d'un silence mortelle que nous arrivions enfin dans ce que je peux appeler ma "ville" dans plus ou moins 242 années je doute d'ailleurs que ma maison existe réellement à cette époque et je regrettais presque les voitures, leurs conforts et les gens qui courent partout sans se soucier de ce qui ne les regardaient pas.

Nous arrivions devant la demeure du frère de Madame où après un accueil assez chaleureux on me renvoyer vaquer à mes occupations de domestique.

Alfred le Majordome : << Vous deux. Prenez soin de ses bagages. >> dit-il en me désignant moi et une autre jeune femme puis il m'ordonna.
<< Vous, faites préparer un bain pour Madame, ce long voyage a dû lui être très pénible ... >>

Je m'indignais mentalement il n'avais pas à me dire ce que je devais faire, se souciait-il de ma fatigue et si je souhaitais également prendre un bain ? Je portais tout même les bagages de Madame et la suivais jusqu'à sa chambre à l'étage. Je déposais ses valises non loin de son lit avant de me diriger vers la salle de bain, tandis qu'elle, renvoyait la servante qui m'avait aidé.

Madame du Barry : << Leen ? Peux-tu rester non-loin de moi, la solitude m'insupporte et je ne me sens pas d'humeur à être cajolé par les petites servantes idiotes du Majordome. >>

Elle était sèche mais jamais nous nous séparions, je ne pu me résoudre à lui désobéir et je lui répondis simplement :

- Bien Madame.

C'est ainsi que je restais avec elle et pendant la semaine qui suivis jusqu'au 24 décembre, avant le jour de Noël, malgré l'énergie que nous avions mis pour retrouver son pauvre Cousin, nous n'avions pu déceler aucun indices pour le retrouver. Avant de se coucher pour recommencer notre recherche le lendemain Madame et moi-même nous retrouvions à prier, je ne dormis pas cette nuit là afin de la consoler, un peu égoïstement Madame du Barry souhaitait que malgré toute la fatigue qu'elle ressentait continuer à prier, probablement pour le miracle du lendemain, mais elle dû se résoudre à se reposer pendant que je priais à sa place.

J'aurais aimé obtenir une réponse, le miracle que ma protectrice attendait se réalise mais je laissais échapper un murmure fatigué cette semaine est aussi éprouvante pour moi, toutes ses affreuses nouvelles et son cousin dont on ne retrouve aucune trace.

- Si quelqu'un m'entends faites qu'on nous viennes en aide, après Noël nous rentrerons pour Paris sans espoir de retour, je crois que quelques chose de grave va se passer ...

__________________________



Dernière édition par Hayleen Fox le Dim 30 Déc 2012 - 20:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Twelfth Doctor

avatar

Quelque chose d'autre? : La situation est grave, inquiétante même, cela est vrai, mais pourquoi s'abstenir de dessert ?
Messages : 792
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 27
Localisation : Là où le Temps n'a aucun effet.

MessageSujet: Re: Episode spécial : "Le disparu de Noël"   Sam 6 Oct 2012 - 15:17

Tu vas voir Talia, je t'emmène voir les Samouraïs d'Italie du 28ème siècle, là où les frères Montgolfier ont été ressuscités !

Le Docteur était toujours à bord de son TARDIS, et Talia l'accompagnait encore. Les deux venaient de revenir de Arkadia, une planète où régnaient la bonne humeur et la vie. Elle avait été prise en otage par une certaine Madame Afflix, qui voulait détruire toute bonne humeur après la perte de son mari. Une excuse bidon quoi !

Le TARDIS s'était enfin posé, après que le Docteur ait tourné une dizaine de molettes, indiqué le dérouteur spatio-temporel et les coordonnées bancaires de son amie Talia. Le fou sauta alors par dessus la barrière et fonça vers la porte et s'adossa à elle, souriant. Il s'apprêtait enfin à rencontrer les Samouraïs d'Italie, qui ne sont ni humains, ni italiens. Une sorte de gitans de l'espace qui investissaient des planètes gentiment en la protégeant. Il n'en avait jamais rencontré, et la surprise allait être aussi grande autant que pour Talia que pour lui.

Le Docteur souriait toujours, attendant niaisement, les mains dans le dos, sur la poignée de la porte. Talia était enfin prête et descendait les marches qui menaient à la porte, tandis que le Docteur ne perdait toujours pas son sourire. Agrandissant encore alors son sourire, il se retourna enfin, face à la porte et l'ouvrit, tout en se roulant vers la droite, laissant passer Talia. Celle-ci acquiesça l'invitation de son ami d'un signe de la tête et sortit.


Euh ... Docteur ? demandait Talia, un peu inquiète.
Quoi, profitez enfin vous êtes au ... QUOI ?!

Les deux étaient autant choqués ! Le TARDIS ne s'était vraiment pas posé au bon endroit ! En effet, ils étaient dans une maison tout en bois, alors qu'ils étaient sensés être dans le Venise futuriste du 28ème siècle. Le Docteur commença à analyser la pièce avec son sonic screwdriver et, au travers d'une barrière de l'escalier, il vit passer une sorte de majordome avec un plat dans les mains. Il s'abaissa pour être caché derrière l'escalier et fut vite rejoint par Talia.

Oh non ... Dix siècles en avance ! Le 18ème siècle, bourré d'incohérence, c'est moche, vieux, rustique, aucune avancée ! En plus, c'est plein de paradoxes ! Je ne reste pas ! s'enquit le Seigneur du Temps, mais Talia de répondre :
Roh mais c'est bien le 18ème. Quoi que ...
Ah vous voyez, et vous là, ne me touchez pas avec vos mains pleines de ... pleines de doigts !
reprit le Docteur à un des majordomes qui voulait enlever son manteau.

Le TARDIS disparut alors dans un vacarme assourdissant et des éclairs passaient de partout.

QUOI ?! NOOOON !

Qu'est-ce qu'il se passe Docteur ?!

Le TARDIS ! Le 18ème est bourré de paradoxes, il a réussi à passer au travers des paradoxes mais au prix d'un sacrifice d'énergie trop important ! Il est parti se recharger, à la faille de Cardiff !


Le majordome était abasourdi, et les invités avaient rejoint la cage de l'escalier pour observer ce qu'il se passait. Le bruit avait semble-t-il réveillé des gens, qui descendaient de l'escalier.

Arf ... Bien. Pas d'inquiétudes, je viens de Scotland Yard, envoyé par Louis XV de France, pour protéger euh...


La comtesse de Barry ? demanda une petite vieillarde un peu bossue.

Tout à fait, et elle c'est ma ... doctoresse ! Un peu folle, en soi, mais pas de grave choses. Alors, on mange ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doctorwhobigbang.power-rpg.com
Hayleen Fox

avatar

Quelque chose d'autre? : Tout nuage n'enfante pas une tempête.
[William Shakespeare]
Messages : 127
Date d'inscription : 05/10/2012
Age : 25
Localisation : Paris 18ème ... Siècle ?!

MessageSujet: Re: Episode spécial : "Le disparu de Noël"   Sam 6 Oct 2012 - 16:01

Un étrange bruit me tira de mon demi-sommeil et cependant, ne dérangea pas suffisamment ma protectrice qui continuait à dormir avec une mine tout de même soucieuse. Je quittais le plus doucement et discrètement possible la chambre pour descendre voir la cause de ce raffut je fus surprise de voir une vieille femme, le Majordome Alfred et deux inconnu bien étrangement vêtue je dissimulais intérieurement mon choc.

Arf ... Bien. Pas d'inquiétudes, je viens de Scotland Yard, envoyé par Louis XV de France, pour protéger euh...

La Comtesse du Barry ? demanda une petite vieillarde un peu bossue.

Tout à fait, et elle c'est ma ... doctoresse ! Un peu folle, en soi, mais pas de grave choses. Alors, on mange ?

Je levais un regard remplit de curiosité envers l'homme qui tendait un papier comme si il brandissait le signe du FBI. Le majordome n'osait esquisser un geste envers les deux inconnus préférant s'occuper des invités qui étaient eux aussi choqués.

<< Quel manque de politesse pour un agent de Scotland Yard. >> Cracha Alfred. << Déranger une femme déjà tellement torturé ... >>

Je descendais doucement les marches une à une avant de leur adresser la parole sans les quitter du regard. Osant interrompre le monologue déjà pompant du vieux Majordome.

- Madame du Barry est actuellement indisposé, elle ne peut donc vous accueillir comme il se doit et surtout pas à une heure aussi tardive, Monsieur ?

Je regardais le vieil Alfred avant de déclarer :

- Je parlerai pour Madame le temps qu'elle puisse venir décemment vous parler ...

Avant d'être interrompu brutalement par des cris choqués à l'extérieur de la maison criant à l'assassin, personne n'osait bouger bien trop absorbé par leur petit confort ce qui m'énervait prodigieusement. Je pris une veste au hasard ce qui ne leur plu pas et couru là où j'avais entendu le cri.

<< Vous n'allez quand même pas laisser une pauvre enfant seul sur un crime ? Suivez-la ! >> Fit la vieille femme aux deux "envoyés de Scotland Yard"

Il y avait des traces imposante sur la neige ...

- Comme si quelqu'un avait était traîné avec violence sur le sol ...

Je vis un corps étendu plus loin mais personne autour qui avait pu crier de venir, machinalement je me retournais et remarquait que j'étais yeux dans les yeux de l'homme qui était au service de Louis XV. Je sursautais surprise en balbutiant :

- Quand vous suivez quelqu'un évitez de lui faire une peur pareil !

Je baissais la parole en m'éloignant un peu plus de lui regardant le corps avec un air triste.

- Je sais que je ne suis pas enquêtrice mais on dirait qu'il ou elle a été projeté et que la trace sur la neige résulte d'un violent impacte comme avec un véhicule, mais ça ne ferait pas quelque chose d'aussi atroce. Comme si il avait été pris, torturé et rejeté par quelque chose ou quelqu'un de bien plus imposant que lui ...

__________________________



Dernière édition par Hayleen Fox le Dim 30 Déc 2012 - 20:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Twelfth Doctor

avatar

Quelque chose d'autre? : La situation est grave, inquiétante même, cela est vrai, mais pourquoi s'abstenir de dessert ?
Messages : 792
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 27
Localisation : Là où le Temps n'a aucun effet.

MessageSujet: Re: Episode spécial : "Le disparu de Noël"   Sam 6 Oct 2012 - 17:14

- Je sais que je ne suis pas enquêtrice mais on dirait qu'il ou elle a été projeté et que la trace sur la neige résulte d'un violent impacte comme avec un véhicule, mais ça ne ferait pas quelque chose d'aussi atroce. Comme si il avait été pris, torturé et rejeté par quelque chose ou quelqu'un de bien plus imposant que lui ...

Brillante déduction ma chère ! Vous me plaisez ! Même si je ne connais pas votre nom. Talia, il va falloir enquêter sur ça. C'est pas humain. disait-il tout en s'éloignant de l'amas de personne autour du corps.

Les deux voyageurs du temps décidèrent donc de prendre en charge "l'affaire", et ramenèrent les gens à l'intérieur du "manoir". Le Docteur et Talia allèrent observer le corps, mais ne trouvèrent rien de probant. Le duo décida alors de rentrer, alors que la Comtesse de Barry descendait au même moment les marches, réveillée par le brouhaha des gens dans le hall d'entrée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doctorwhobigbang.power-rpg.com
Hayleen Fox

avatar

Quelque chose d'autre? : Tout nuage n'enfante pas une tempête.
[William Shakespeare]
Messages : 127
Date d'inscription : 05/10/2012
Age : 25
Localisation : Paris 18ème ... Siècle ?!

MessageSujet: Re: Episode spécial : "Le disparu de Noël"   Sam 6 Oct 2012 - 17:36

Brillante déduction ma chère ! Vous me plaisez ! Même si je ne connais pas votre nom. Talia, il va falloir enquêter sur ça. C'est pas humain..

Nous nous éloignons du corps de la personne décédé tandis que les autorités s'en chargé.

- Merci Monsieur, je m'appelle Leen. Puis-je connaître vos noms ? Demandais-je simplement.

Je savais bien que Leen était un diminutif mais il sonnait un peu Français et ça importait le plus, Madame et moi-même n'aurions aucun soucis si personne ne s’intéressait à moi ... Enfin je le pensais.

Nous retournions au manoir et je dû y rester pour reprendre mon rôle après m'être fait sermonner par Alfred tandis que les deux étrangers retournait enquêter.

Une fois qu'ils furent revenues Madame du Barry et moi-même descendions les escalier puis nous nous dirigions vers la grande salle Madame était passablement irritée par mon comportement pendant son repos et souhaité être pour ce soir entourée des deux étrangers et de moi-même pour manger.

Madame Du Barry : << Ce n'est pas parce que je dormais qu'il fallait oser prendre la parole en mon nom ! Et ne soyez pas insolente ! >>
S'énerva celle-ci avant même que je ne trouve le moyen de répondre.

Madame Du Barry : << Vous n'aviez pas à prendre la parole à ma place ! Vous aventurer dehors comme ça avec un monstre odieux à l'extérieur ! >>

- Madame, ne croyez pas que je suis insolente, je voulais tout simplement vous garder à l'abris de cette histoire. c'est mon rôle de prendre soin de vous ...

Madame Du Barry : << Votre rôle est de rester à votre place ! >> Elle balaya la salle du regard et lâcha d'un ton sec : << Asseyez-vous, tous autant que vous êtes ! >>

Elle me fixa du regard en me déclarant d'une manière plus douce.

Madame Du Barry : << Et si il vous vous étiez retrouvé dans l’embarra ou pire encore ... Ne refaites jamais ça, une bonne domestique reste toujours avec sa Maîtresse sinon comment pourriez-vous prendre soin de moi ? >>

Même si cette phrase pouvez paraître cruelle son sens était clair par rapport à l'inquiétude qu'elle m'avait porté.

- Bien Madame. Veuillez me pardonner cela ne recommencera plus.

Elle connaissait trop bien mes excuses pour savoir que je recommencerais.

Madame Du Barry : << Quant à vous deux j'exige de connaître vos identités. >>

__________________________



Dernière édition par Hayleen Fox le Dim 30 Déc 2012 - 20:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Twelfth Doctor

avatar

Quelque chose d'autre? : La situation est grave, inquiétante même, cela est vrai, mais pourquoi s'abstenir de dessert ?
Messages : 792
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 27
Localisation : Là où le Temps n'a aucun effet.

MessageSujet: Re: Episode spécial : "Le disparu de Noël"   Sam 6 Oct 2012 - 18:10

Inutile d'être rude, elle n'a fait qu'éviter de vous avoir des ennuis. Je suis le Docteur, envoyé de Scotland Yard pour vous protéger comme Louis XV de France l'a demandé à notre bon roi. Quant à elle, c'est une gueuse servante de moi.

Vous voulez vraiment que je vous frappe ? Je suis Talia Demoiselle de Reed.

Dois-je vous rappeler que VOUS êtes invités ici ?!
rétorqua sèchement la bonne femme. Bien ... Je pense que les présentations sont maintenant terminées. Nous pouvons souper. Frère Henri, où en est le dîner ? Cher frère ? Bon dieu, où s'est-il encore empêtré ?!

Laissez, je vais m'occuper de cela pour vous. Talia, surveillez les.

Talia, surveiller la dizaine d'invités ? Seule ? Bien sûr ! De son côté, le Docteur se leva rapidement de la table, et, lorsqu'il fut en dehors du champ de vision de tout le monde, se mit à scanner les environs avec son sonique. Ce qu'il trouva ne fut pas de plus glorieux : une sorte de coeur dans un cachot. Et alors qu'il allait ouvrir une porte qui l'attirait étrangement, le frère apparut alors.

Sir, ne venez donc vous pas souper ?

Heu ... hé bien. Si.


Les deux hommes retournèrent à la table et s'assirent sur les chaises. Il ne manquait plus qu'un seul invité. Le duc de Bannerman, mais c'est lui, qui avait été tué. Du coup, il y avait un couvert en trop, même si la présence de nos deux voyageurs temporels n'était pas prévu. Les treize personnes commencèrent donc à dîner, tandis que les domestiques et Alfred disposèrent.

Scotland Yard, hein ?

Tout à fait, madame. Nous avons été commissionnés par Louis XV afin d'assurer votre sécurité. Il a jugé que mademoiselle Leen ici présente était trop frêle pour votre protection, bien qu'elle soit tout à fait charmante et très intelligente à mon opinion. Comme l'accord entre notre roi et le votre stipule que tout déplacement d'importance entre nos deux pays doit être assuré de protection par un agent du pays, nous avons donc été désigné.

Hé bien, je dois avouer que votre présence ne me dérange pas, et me plaît plutôt. Et vous, vous êtes une gueuse ?

Une gueuse oui, pour lui. C'est un noble à la cour du roi, je ne suis qu'une noble doctoresse. Le machisme n'a pas d'arrêt même à ce "niveau" là.

Hé bien, je pense que vous nous devez un peu plus de respect, cher docteur. Docteur Qui ?

Matt Smith, je suis le docteur Matthew John Smith.

Très bien ...
reprit-elle, avant de prendre une bouchée du repas.

Et ... à propos du ... meurtre. lança vaguement la vieille dame qui avait, plus tôt, dit au Docteur et à Talia d'aller protéger Leen.

Vous n'allez pas recommencer !

Il suffit !

Assez de cette discussion !

Nous dînons, enfin !


Un brouhaha débuta alors entre les treize personnes qui mangeaient, soudain, la comtesse, fâchée, décida d'arrêter ces conversations.

ASSEZ ! Je vous rappelle que vous êtes invités et que vous devez parler de ce dont j'ai envie. Ce sujet me mettant assez mal à l'aise, je ne veux pas ici !

S'il vous plaît, respectez la volonté de ma soeur
, reprit Henri, le frère de la comtesse, de plus, la soirée est déjà assez difficile comme ça : la disparition de notre cousin, d'impromptus invités et maintenant un meurtre barbare !

D'ailleurs, j'aimerais en savoir plus sur votre cousin. Qui était-il et que faisait-il ici ?

Il était en voyage à Londres afin de prendre part à une expédition. Il était venu au château de mon frère afin de se mettre en préparation pour les fouilles.

Qu'avait-il fait chez vous ?

Hé bien ...
répondit le frère, visiblement extrêmement gêné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doctorwhobigbang.power-rpg.com
Le Bestiaire

avatar

Quelque chose d'autre? : Quelle est votre vision du réel?
Messages : 18
Date d'inscription : 29/09/2012
Localisation : Tout dépend de la localistation de vos rêves!

MessageSujet: Re: Episode spécial : "Le disparu de Noël"   Dim 7 Oct 2012 - 9:47

La calèche s’arrêta sur la bordure d'un chemin de terre mal dessiné. Je descendis et dis au chaufeur que je le paierais à mon retour. Une petite maisonnette me faisait face, bordé d'une cour contenant des cages à poules. Lentement j'ouvris la porte de bois, très abimée.
A l’intérieur se trouvait un jeune homme qui était entrain de discuter avec une très vieille femme. Ce fut cette dernière qui s'adressa à moi:

De quel droit entrez vous dans ma maison sans frapper jeune homme?
Rassurez vous, je ne vous veux aucun mal, mais je ne pourrais pas en dire autant pour le jeune homme qui vous distrait de façon remarquable.
Le fixant droit dans les yeux, je lui dit:
Tu es entrain de rêver!!!
La réaction fut immédiate. Le monde autour de nous s’effondra et nous nous retrouvâmes dans une petite chambre, très sale, dans laquelle le jeune homme assis sur le lit me regardait étrangement.
Désolé, mais je n'ai pas le temps de discuter!
Je sortis presque immédiatement.

*Fichue réincarnation hebdomadaire!*

Je courais maintenant dans les rues de ce qui devrait être, d'après mes calculs, les rues de Londres des années du 18éme, 1779 pour être précis. Je me mis désespérément à regarder ma montre dans l'espoir de connaître l'heure, avant de constater, une fois de plus, qu'elle n'indiquait pas l'heure, mais recherchait l'énergie.... Et moi qui croyais qu'il était déjà 11H!.... 11H? Cela voudrait donc dire qu'un objet pas nette dégage une énergie spatio-temporelle gigantesque dans le coin.... Comme si plusieurs personnes avaient été téléportés dans le coin et avaient crée un amas d'énergie.

En m'aidant de la faible gravité, je pus me hisser tout en haut d'un clocher, de façon à avoir une meilleur vue. Les pulsions électriques de ma montre m'indiquent plein nord! Je devrais y être en quelques minutes.
Me propulsant de toit en toit, glissant sur les tuiles, courant sur les gouttières, ce n'est finalement pas si désagréable de se déplacer ainsi. C'est un bel endroit que le Londres du 18éme.
Je suis maintenant arrivé. Des voix résonnent à travers les murs.
Qu'avait-il fait chez vous ?
Hé bien ...
A cet instant je pousse lentement la porte, qui grince dans un bruit assourdissant. L'air ahuri des personnes autour de la table me donne envie de rire.
Bonsoir tout le monde! Je recherche actuellement un alien qui s'est introduit ici, quelqu'un d'entre vous a t'il la moindre objection à faire si je prends cette magnifique...euh.... vieille dame en otage pour obtenir des réponses?
A cet instant, je saisit un fusil posé dans l'encadrement de la porte. Saisit la vieille et et lui braque le fusil sur la tempe.
Je suis vraiment désolé madame, je ne vous veux aucun mal, du moins pas à vous, mais il faut à tout prix que je retrouve cet alien, car il est très dangereux.
J'attends une quelconque réaction de la part des invités, mais un silence insupportable me prive de toute satisfaction.
Bon bah puisque c'est comme ça, je vous prends tous en otage!
Tout le monde semble terrorisé à l’exception d'un homme qui est assis à l'autre bout de la table, qui semble détenir une technologie alienne, selon ma montre.
Dites donc.... Ne seriez donc vous pas un alien ?
Soudain, ma montre commença à s'affoler, une femme fut détectée comme étant une femme du futur, puis une deuxième femme, puis un homme n'ayant rien à voir la dedans commença à émettre des énergie spatio-temporelle et à la fois alien ! Puis je lança une analyse sur le groupe et alors que je m'apprêtais à scanner le dernier homme, je fus choqué de voir que le premier homme que j'avais vu n'existait pas, il n'était d'aucune race. Une ERREUR apparu alors sur ma montre et celle-ci se détraqua à cause de l'amas d'énergie présent dans cette maison ! Le verre de la montre se brisa alors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Twelfth Doctor

avatar

Quelque chose d'autre? : La situation est grave, inquiétante même, cela est vrai, mais pourquoi s'abstenir de dessert ?
Messages : 792
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 27
Localisation : Là où le Temps n'a aucun effet.

MessageSujet: Re: Episode spécial : "Le disparu de Noël"   Dim 7 Oct 2012 - 10:27

Un homme avec un chapeau et un costard bien étrange venait de franchir le pas de la porte. Il avait déjà pris un otage la vieille Lady qui avait déjà parlé au Docteur et à sa compagne quelques temps plus tôt. Après une sorte de blabla assez inintéressant, l'homme au chapeau se tourna vers le Docteur, et commença à parler.

Dites donc ... Ne seriez vous pas un alien ?
Bien sûr, je suis le Docteur. Cela est sans doute continuait-il tandis que tous à la table se levèrent sauf Talia et le frère de la comtesse.

Êtes-vous un alien ? reprit alors l'homme au chapeau, voulant une réponse claire.

Eh bien, euh. Une question un peu personnelle. Tout est relatif, n'est-ce pas? Je veux dire, je pense que vous êtes des aliens. Mais dans ce contexte, sur Terre, oui. Oui, je suppose que je suis un alien.

Toutes les personnes ici présentes furent extrêmement choquées, et tout à coup l'homme au chapeau semblait avoir quelques problèmes de montre. Celle-ci vrillait avec des bruits bizarres et des étincelles.

Et donc ... et vous ? Que faites-vous là ? Et surtout ... Êtes-vous un alien ? reprit-il avec son célèbre sourire un peu moqueur, ou niais, ou joyeux ou ... sans lien avec la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doctorwhobigbang.power-rpg.com
Hayleen Fox

avatar

Quelque chose d'autre? : Tout nuage n'enfante pas une tempête.
[William Shakespeare]
Messages : 127
Date d'inscription : 05/10/2012
Age : 25
Localisation : Paris 18ème ... Siècle ?!

MessageSujet: Re: Episode spécial : "Le disparu de Noël"   Dim 7 Oct 2012 - 10:54

Un homme bien qu'habillé en smoking noir style limite mafieux des années 1930, dont l'époque du 18ème ne correspondait pas vraiment pour ce type de vêtement, apparu d'une manière étrange pour un preneur d'otage dans la salle en enlevant la vieille dame de la Maison. Automatiquement je me levais pour me placer aux côté de Madame pour la protéger.

Je savais bien que je devais me taire pour le bien de Madame mais l'insolence est un trait que tout les humains possèdent malgré une bonne éducation, mais parler d'extraterrestre au 18ème siècle était vraiment délirant dans le sens où personne ne se douté d'une vie hors de la terre et ne connaissait donc aucun mot.

- Figurez-vous que quand un homme de votre qualité insinue que nous sommes des aliens au beau milieu d'une salle remplie d'aristocrate dînant tranquillement, alors que le terme exact d' alien n'existe même pas encore pour qualifier une vie extraterrestre. J'applaudirai bien ce genre de retournement comique mais le fait que vous menaciez cette pauvre Lady est en soi un acte qui ne m'amuse pas, Monsieur.

La comtesse me prit doucement le bras avant de m'adresser un regard d'avertissement instinctivement je m'excusais pour avoir dit des mots que je ne comprenais pas, mais le mal était probablement fait.

Madame du Barry : << Silence Leen ! Je ne veux plus entendre aucune idée ni aucun mot déplacé provenant de ces sinistres étrangers. Quant à vous, l'inconnu, je vous prie de relâcher cette pauvre Miss Tesscher vous voyez bien que c'est honteux et ce n'est pas digne de vous de détenir quelqu'un d'aussi fragile. >>

Madame lui adressa d'un ton ferme et sec mais néanmoins avec courtoisie :

Madame du Barry : << Relâchez-la et installer vous à ma table avant que vous ne faisiez d'autres idioties ! >>

__________________________



Dernière édition par Hayleen Fox le Dim 30 Déc 2012 - 20:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Bestiaire

avatar

Quelque chose d'autre? : Quelle est votre vision du réel?
Messages : 18
Date d'inscription : 29/09/2012
Localisation : Tout dépend de la localistation de vos rêves!

MessageSujet: Re: Episode spécial : "Le disparu de Noël"   Mer 10 Oct 2012 - 14:48

Surpris de la réaction de mes otages, je ne peux empécher un léger sourrire en coin. Aussi, je dis pour répondre au soit disant docteur:
Disons simplement que je suis.... de passage. Et vous n'avez pas non plus l'air d'être du coin tous les trois. Dis-je en marquant d'un coup de tête la direction du docteur, et des deux autres filles.
Je ne sais pas qui vous êtes, ni ce que vous êtes venu faire ici, mais il est clair que vous ne devriez pas être là vous non plus.
Constatant que je tiens toujours la vieille servante, je la relâche en balbutiant de brêves excuses.
Madmoiselle... Leen, a sans doute raison, nous devrions régler ça de façon pacifique.
Et comme pour acompagner mes parôle, je dépose le fusil où je l'avait saisit, soit, dans l'encadrement de la porte. Je me rapproche lentement de la table tout en regardant les dégats marqués de ma montre. Je pense qu'il sera possible de réparer ceci.
Très bien, recommençons tout à zéro. Bonsoir tout le monde! On me nomme le Bestiaire, et ma quête est simple, je dois réunir toute les créatures de l'univers dans..... (je constate que l'impacte de ce que je dis ne se fait pas attendre, tous les visages prennent immédiatement un air ahuri)... bref. Et j'ai détecter dans les environs la présence d'un alien. Et pour être franc, je pense qu'il se trouve être l'un d'entre vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hayleen Fox

avatar

Quelque chose d'autre? : Tout nuage n'enfante pas une tempête.
[William Shakespeare]
Messages : 127
Date d'inscription : 05/10/2012
Age : 25
Localisation : Paris 18ème ... Siècle ?!

MessageSujet: Re: Episode spécial : "Le disparu de Noël"   Lun 15 Oct 2012 - 17:56

Disons simplement que je suis.... de passage. Et vous n'avez pas non plus l'air d'être du coin tous les trois.
Je ne sais pas qui vous êtes, ni ce que vous êtes venu faire ici, mais il est clair que vous ne devriez pas être là vous non plus.
Madame prit automatiquement ma défense et je ne pu que hocher rapidement la tête.

Madame du Barry : << Que dites-vous de ma servante jeune sot ! Elle est certainement trop étourdie et pleine de volonté mais elle ne sait en aucun cas de quoi elle parle. >>

Madmoiselle... Leen, a sans doute raison, nous devrions régler ça de façon pacifique.

Il relâcha Miss Tesscher qui lançait un regard amusé au jeune homme avant de plaisanter.

Miss Tesscher (la vieille femme ^^) : << Vous savez que vous avez des mains très douce mon garçon, il serait plus convenable pour vous d'en faire usage sur une femme bien plus jeune que moi. >>
Il posa le fusil et s'installa à table tel que Madame l'avait ordonné et je restais debout derrière sa chaise comme si je cherchais du soutient ou du courage peu importe.

Très bien, recommençons tout à zéro. Bonsoir tout le monde! On me nomme le Bestiaire, et ma quête est simple, je dois réunir toute les créatures de l'univers dans..... (je constate que l'impacte de ce que je dis ne se fait pas attendre, tous les visages prennent immédiatement un air ahuri)... bref. Et j'ai détecter dans les environs la présence d'un alien. Et pour être franc, je pense qu'il se trouve être l'un d'entre vous.

Madame m'autorisa à nous présenter et je pris doucement la parole.

- Voici la Comtesse du Barry favorite du très estimé Roi Louis XV de France. Je suis sa servante Leen. Voici le Docteur Smith et Talia sa partenaire. Maintenant que nous nous sommes présenté, nous ne comprenons pas votre venu ici ? Êtes vous là pour enquêter ?

Je savais ce qu'était des extra-terrestre mais je faisais en sorte de noyer le poisson en ramenant l'enquête de ma Maîtresse en priorité.

__________________________



Dernière édition par Hayleen Fox le Dim 30 Déc 2012 - 20:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Bestiaire

avatar

Quelque chose d'autre? : Quelle est votre vision du réel?
Messages : 18
Date d'inscription : 29/09/2012
Localisation : Tout dépend de la localistation de vos rêves!

MessageSujet: Re: Episode spécial : "Le disparu de Noël"   Mer 17 Oct 2012 - 11:30

- Voici la Comtesse du Barry favorite du très estimé Roi Louis XV de France. Je suis sa servante Leen. Voici le Docteur Smith et Talia sa partenaire. Maintenant que nous nous sommes présenté, nous ne comprenons pas votre venu ici ? Êtes vous là pour enquêter ?
Malheuresement pour moi, l'effet que j'esperais avoir crée ne s'avérait pas aussi efficace que je ne le souhaitais. Aussi, mieux vaudrait bien s'entendre avec ses gens, cette nuit je profiterais de leur someil pour obtenir des réponses plus clairs... Mais je préférerais ne pas avoir à rentrer dans leur rêve. Usons de rûses pour obtenir plus d'information.
Euh... oui, c'est ça! Je suis là pour enquêter! Un homme dit avoir apperçu un alien dans le coin, on m'a confié l'affaire et donc me voici. Désolé pour mon entrée disons.... déplacé. J'ai eu une semaine dfficile. (je m'incline devant la vieille servante) je vous pris de m'excuser madame!
Le soit disant "docteur smith" parut amusé de ma réaction.
Et vous très cher docteur? Que faites vous ici? Seriez vous le médecin personnelle de Madame la comptesse? Vous me devez des explications!!!! (et un verre de montre x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Twelfth Doctor

avatar

Quelque chose d'autre? : La situation est grave, inquiétante même, cela est vrai, mais pourquoi s'abstenir de dessert ?
Messages : 792
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 27
Localisation : Là où le Temps n'a aucun effet.

MessageSujet: Re: Episode spécial : "Le disparu de Noël"   Mer 17 Oct 2012 - 11:38

Hé bien justement, monsieur. Je me balade tout le temps avec des verres de montre !

Hein ?

Venez donc avec moi, pour réparer cette montre.

Le Docteur se leva de sa chaise puis, indiquant une porte comme les soldats ouvriraient une porte à leur roi, attendît que l'homme le suivit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doctorwhobigbang.power-rpg.com
Le Bestiaire

avatar

Quelque chose d'autre? : Quelle est votre vision du réel?
Messages : 18
Date d'inscription : 29/09/2012
Localisation : Tout dépend de la localistation de vos rêves!

MessageSujet: Re: Episode spécial : "Le disparu de Noël"   Mer 17 Oct 2012 - 11:44

Pris d'un fou rire, je partis rejoindre le docteur. Quel manque de tacte! Et dire que les convives vont croire qu'il a réellement des verres de montre sur lui!
Merci jeune homme!
Une fois de l'autre cotès de la porte, il me suivit puis ferma dérière lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Twelfth Doctor

avatar

Quelque chose d'autre? : La situation est grave, inquiétante même, cela est vrai, mais pourquoi s'abstenir de dessert ?
Messages : 792
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 27
Localisation : Là où le Temps n'a aucun effet.

MessageSujet: Re: Episode spécial : "Le disparu de Noël"   Mer 17 Oct 2012 - 11:47

Qui êtes-vous ? Que faites-vous ici ? Répondez très clairement. Et ah ...

le Docteur sortit alors un verre de montre de sa poche.

Il n'y a rien de drôle. Si vous répondez à mes questions, vous aurez un verre de montre. Qu'est-ce qui vous a attiré ici ? Qui cherchez vous ? Ou Quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doctorwhobigbang.power-rpg.com
Le Bestiaire

avatar

Quelque chose d'autre? : Quelle est votre vision du réel?
Messages : 18
Date d'inscription : 29/09/2012
Localisation : Tout dépend de la localistation de vos rêves!

MessageSujet: Re: Episode spécial : "Le disparu de Noël"   Mer 17 Oct 2012 - 11:59

Hypnotisé par le verre de montre que le docteur tenait entre ses mains, je tentai de m'en emparer, mais il l'écarta vivement, telle un enfant qui tiens à défendre sa bille préféré. (quelle comparaison x)
Je vous l'ai dit, je me nomme Le-Bestiaire, et je cherche un soit disant alien! Mais vous savez tout aussi bien que moi que ce genre de créature n'existe pas!!! Hahaha!!!!
Je vis qu'il ne riait pas. Aussi il fit mine de lacher MON verre de montre. Je m'en saisit très rapidement. Et le fixant droit dans les yeux, je lui dit:
On ne joue pas avec un verre de montre, c'est fragile, et ça coupe! Je ne vous ai pas menti sur mon nom, mais en revanche, ma quête n'est pas exactement celle à laquelle vous vous attendez. Pourquoi suis-je ici? Et bien à vrai dire, je suis à la recherche d'un alien qui se trouve être dans le coin. (dis-je en remettant mon verre de montre correctement, et en testant son efficacité), mais ce que j'aimerais savoir c'est......
A cet instant, l'aiguille s'agita très rapidement dans le cadran et je détruisis la porte, puis vit le frère de la comtesse et tout en pointant mon doigt vers lui dit :
Arrête toi, alien !A cet instant, la comtesse se mit à hurler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hayleen Fox

avatar

Quelque chose d'autre? : Tout nuage n'enfante pas une tempête.
[William Shakespeare]
Messages : 127
Date d'inscription : 05/10/2012
Age : 25
Localisation : Paris 18ème ... Siècle ?!

MessageSujet: Re: Episode spécial : "Le disparu de Noël"   Mer 17 Oct 2012 - 12:37

J'étais toujours derrière la Comtesse et je devais rapporter les plats à moitié plein en cuisine quand son frère émis un son assez improbable comme le grondement d'un animal affamé lorsque je passais devant lui avec les plats.

- Monsieur je peux vous faire porter un plat chaud de retour de la cuisine ?

Alors que la porte vola en éclat laissant apparaître Le Bestiaire qui pointé un doigt accusateur sur Monsieur le Frère de la Comtesse.

Arrête toi, alien !

L'ordre ne lui plut pas car il m'attrapa pour se servir de moi comme d'un bouclier ... humain. Sa poigne glacée et le grondement rauque de sa voix me fit frissonner.

- Comment osez-vous rustre personnage insulter mon illustre personne ! Jeanne ma soeur permet-moi de t'emprunter ta gentille servante ...

Madame n'eut pas le temps de répondre qu'il me serra d'une main mes bras dans le dos me levant du sol quand si je ne pesais rien. Je balbutiais inquiété par la soudaine force de cet homme qui était d'habitude si frêle avant de crier sous la poigne de sa main.

- Monsieur ? Mais laissez-moi espèce de brute ! Vous me faites mal !

La comtesse se leva le regard inquiet.

<< Mais que comptes-tu faire d'elle ? >>

__________________________



Dernière édition par Hayleen Fox le Dim 30 Déc 2012 - 20:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Twelfth Doctor

avatar

Quelque chose d'autre? : La situation est grave, inquiétante même, cela est vrai, mais pourquoi s'abstenir de dessert ?
Messages : 792
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 27
Localisation : Là où le Temps n'a aucun effet.

MessageSujet: Re: Episode spécial : "Le disparu de Noël"   Jeu 18 Oct 2012 - 16:43

Lâchez-la ! Immédiatement ! Ou je vous jetterais des verres de montre !

La menace du Docteur n'était visiblement prise au sérieuse par personne. A part par le Bestiaire, qui semblait quelque peu terrifié à l'idée de briser des verres de montre !

Qui êtes-vous réellement ?

Je suis Omicron, un alien.

On avait bien compris ça. Que faites-vous ici et où est le véritable frère ?

Vous saurez jamais !


Soudain un coup de feu partit vers l'alien mais la balle traversa le crâne de celui-ci et il broncha à peine.

Je ne veux pas ici ! Vous devez là bas ! pas ici ! Sinon vous aurez des coups ! lança la vieille Miss Tesscher, qui apparut soudainement près de l'otage et de son détenteur, une poêle dans la main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doctorwhobigbang.power-rpg.com
Le Bestiaire

avatar

Quelque chose d'autre? : Quelle est votre vision du réel?
Messages : 18
Date d'inscription : 29/09/2012
Localisation : Tout dépend de la localistation de vos rêves!

MessageSujet: Re: Episode spécial : "Le disparu de Noël"   Dim 21 Oct 2012 - 18:22

L'alien, maintenant connu sous sa véritable identité, avait saisi la charmante servante de la comptesse. La simple idée que cette ignoble alien fasse du mal à une terrienne me rendu fou de râge, mais je parvins tout de fois à me maintenir. J'allais dialoguer pour éviter tout danger, mais le "docteur" produit l'étincelle qui mit le feu aux poudres:
Lâchez la immédiatement! Ou je vous jetterai des verres de montres! (bien joué Twelfth Doctor Very Happy )
Sans même chercher à comprendre, et dans l'espoir de sauver quelques misérables verres de montres, je saisit le fusil et tirai vers l'alien. La balle traversa ce qui devait être son crâne, mais à ma grande surprise, rien ne se produisit.
Puis la "charmante" vieille dame se mit à vociférer pour que l'alien lâche la servante tandis qu'il tentai de s'enfuir. Je fis un bond par dessus la table pour lui barrer le chemin, puis dis en écartant les bras!
Vous n'irez nulle part sale alien!!!!
Mon intervention fut aussi efficace que celle du docteur. Il me saisit et m'envoya valser à l'autre bout de la pièce, mais je revins imméditament à la charge en lui arrachant des mains la servante. Il nous envoya de nouveaux valser sur le mur, tous les deux, et en profita pour s'enfuir. Aussitot, le docteur partit à sa poursuite....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Twelfth Doctor

avatar

Quelque chose d'autre? : La situation est grave, inquiétante même, cela est vrai, mais pourquoi s'abstenir de dessert ?
Messages : 792
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 27
Localisation : Là où le Temps n'a aucun effet.

MessageSujet: Re: Episode spécial : "Le disparu de Noël"   Dim 21 Oct 2012 - 19:41

Le Docteur, saisit la main de Talia, et, tout sourire, se mit à courir vers la porte en emportant Talia. Celle-ci avait d'ailleurs pas mal de mal à suivre ! Les deux voyageurs se mirent en route vers la rue, quand tout à coup, un cri glauque se fit entendre. Le duo accourra vers le bruit, et découvrit une calèche, totalement détruite, et son conducteur, momifié.

Oh mon dieu ... Qui est-ce ? ... Docteur, que lui est-il arrivé ?

Hé bien je dirais qu'il a été vidé de toute sa substance. répondit le Docteur à la suite de la dernière question de Talia.

Il plongea son doigt dans la substance étrange et bleuâtre qui s'écoulait des yeux du défunt conducteur. Après l'avoir reniflé quelques fois, il l'enfourna dans sa bouche et Talia exprima un visage choqué. On pouvait voir sur le visage du Docteur d'étranges mimiques, passant du "j'aime bien" à "c'est dégueulasse !".

Définitivement ... pas du sang !

Non mais sérieusement ? On l'aurait vu, ça.

Non mais je vous parle de sang alien. Oh, tenez ceci ! reprit-il, pointant du doigt une pierre à l'air tout à fait normal.

Oh vous allez me dire que c'est une pierre alienne non ?

Hé bien ... poursuivit-il, faisant tournoyer sa main droite autour de la pierre qu'il tenait dans la main gauche. Ceci ... est ... une pierre commune qu'on trouve n'importe où sur Terre !

Tout à coup, le duo entendit des pas derrière lui, et ils retrouvèrent Leen et le Bestiaire, et quelques autres personnes laissées derrière. La Comtesse du Barry et Alfred attendaient derrière eux.

Préparez vous à courir. lança gaiment la jeune Talia.

Ce n'est point le moment de plaisanter, espèce de sotte ! rétorqua Alfred.

Certes, la situation est grave, inquiétante même, mais ce n'est pas une raison pour nous abstenir de dessert !

Nous n'avions même pas terminé de souper ! fit remarquer Miss Tesscher, qui venait d'arriver. Oh mon dieu ! Ce monstre a encore frappé !

Où pourrions nous enquêter ?

Hé bien ... Ma montre indique l'ouest.

Le manoir des Darkned ! reprit la Comtesse du Barry.

L’hospitalité de Lord et Lady Darkned est toujours aussi merveilleuse mais la cuisine est un peu fatigante, steak and kidney pie tous les jours en ce moment ! reprit le Docteur.

Vous les connaissez ?

Pas le moins du monde! Mais j'en ai un peu marre de ces riches bobos ! Laissons les prendre leurs calèches et marchons ! rétorqua le Docteur, tout sourire, agrippant la main de sa compagne et s'apprêtant à courir. Il tendit alors son autre main à Hayleen (et au Bestiaire). Vous venez, ou vous préférez la compagnie de ces gens ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doctorwhobigbang.power-rpg.com
Hayleen Fox

avatar

Quelque chose d'autre? : Tout nuage n'enfante pas une tempête.
[William Shakespeare]
Messages : 127
Date d'inscription : 05/10/2012
Age : 25
Localisation : Paris 18ème ... Siècle ?!

MessageSujet: Re: Episode spécial : "Le disparu de Noël"   Ven 2 Nov 2012 - 15:57

Je me crispais, fermant les yeux lorsque je vis Le Bestiaire s'emparer d'une arme pour tirer surement dans la tête de la créature qui me détenait. Les griffes de l'alien entrait profondément dans ma peau un peu comme des aiguilles me piquant sur le coup sans grande douleur mis à part la pression de ses mains sur mes poignets qui me distrayait de son acte.

Il me parlait dans un langage incompréhensible mais qui paraissait si clair dans ma tête. Me laissant un peu perplexe sur les évènements pendant quelques secondes.

*Oublies ces quelques instants auparavant ... les plaies et désormais ta totale dévotion ... Je te libère pour jouer ...*

Il dû me relâcher d'une main pour projeter Le Bestiaire qui malgré son premier échec fut envoyer bouler plus loin alors que je lâchais un cri surpris, c'est dans une seconde tentative qu'il parvint à m'attraper et m'arracher des bras de la créature qui sans moi préféra filer plus ou moins à l'anglaise.

Je massais mes bras endoloris et adressais un regard remplie de gratitude à mes sauveurs lorsque la vieille Miss Tesscher me demanda si le monstre avait une odeur particulière et n'osa pas me poser la question idiote "Vous allez bien ?".

Je secouais la tête un peu choqué de l'évènement alors que je me relevais doucement pour suivre le Docteur et sa compagne tous les deux attirés par un cri dehors tandis que Madame s'affaira dans la pièce paniquée.

Madame Du Barry : "Bon sang ! Leen ! Vous n'avez rien ?"

- Un peu retournée mais il m'en faudrait plus Madame ... Avouais-je dans un léger sourire.

"Il faudrait retrouver ce cher Monsieur et son amie." Déclara Miss Tesscher avec sérieux.

- Oui il serait probablement plus sage ... Dis-je distraitement.

Je passais mes mains sur mon visage pour me remettre les idées en place.

- Vous allez bien vous autres ? Demandais-je au domestique, à Madame et Le Bestiaire. Encore merci de m'avoir sauvé de cet ... Omicron ?

Nous allions auprès du Docteur dans une certaine cohue qui me fit rougir de honte tandis qu'un cadavre momifié ne tarda pas à se faire découvrir. Talia semblait joyeuse et elle nous annonça :

Préparez vous à courir.

Ce n'est point le moment de plaisanter, espèce de sotte ! rétorqua Alfred agacé.

Certes, la situation est grave, inquiétante même, mais ce n'est pas une raison pour nous abstenir de dessert !

Nous n'avions même pas terminé de souper ! fit remarquer Miss Tesscher, qui venait d'arriver. Oh mon dieu ! Ce monstre a encore frappé !

- Si ça ne pouvait être que d'un désert Docteur. Dis-je amusée. Néanmoins merci de votre intervention pour m'avoir sortit du pétrin.

Où pourrions nous enquêter ?

Hé bien ... Ma montre indique l'ouest.

Le manoir des Darkned ! reprit la Comtesse du Barry.

Je regardais Madame d'un air un peu inquiète, elle semblait beaucoup les connaître.

L’hospitalité de Lord et Lady Darkned est toujours aussi merveilleuse mais la cuisine est un peu fatigante, steak and kidney pie tous les jours en ce moment ! reprit le Docteur.

Vous les connaissez ?

Pas le moins du monde! Mais j'en ai un peu marre de ces riches bobos ! Laissons les prendre leurs calèches et marchons ! rétorqua le Docteur, tout sourire, agrippant la main de sa compagne et s'apprêtant à courir. Il tendit alors son autre main à Hayleen (et au Bestiaire). Vous venez, ou vous préférez la compagnie de ces gens ?

Madame Du Barry : "Leen prenons la calèche je refuse de vous savoir avec eux après ce choc !"

- N'ayez crainte Madame je suis avec le Docteur et le mercenaire de l'espace et vous n'êtes pas seule non plus. Je préfère vous savoir au chaud bien à l'abri, il ne m'arrivera rien n'est-ce pas Docteur ? Argumentais-je afin de la rassurer.

__________________________



Dernière édition par Hayleen Fox le Dim 30 Déc 2012 - 20:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Twelfth Doctor

avatar

Quelque chose d'autre? : La situation est grave, inquiétante même, cela est vrai, mais pourquoi s'abstenir de dessert ?
Messages : 792
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 27
Localisation : Là où le Temps n'a aucun effet.

MessageSujet: Re: Episode spécial : "Le disparu de Noël"   Ven 2 Nov 2012 - 20:31

Vous risquez la mort mais pas grave.

Docteur !

Non en fait vous ne risquez rien, uniquement si vous me suivez.

Le conducteur de la calèche semblait s'impatienter, tandis qu'on entendait de nouveaux cris en direction du manoir des Darkned.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doctorwhobigbang.power-rpg.com
Le Bestiaire

avatar

Quelque chose d'autre? : Quelle est votre vision du réel?
Messages : 18
Date d'inscription : 29/09/2012
Localisation : Tout dépend de la localistation de vos rêves!

MessageSujet: Re: Episode spécial : "Le disparu de Noël"   Sam 3 Nov 2012 - 13:23

Tandis que nous nous apprétions à partir, j'entendis la comptesse et ses serviteurs débattre sur la fonction boussole de ma montre.
"Mais pourquoi diable indique t'elle l'est?
- C'est surement une erreur madame, les boussoles indiquent le nord. Ce garçon au chapeau ne doit pas être très futé c'est tout."
Je lance un regard complice au docteur.
Ne restons pas un seconde de plus ici!
Nous commençons à courrir en direction du manoir alors que retentissent encore les cris de la magnifique vieille servante se plaignant de l'êtat déplorable de la table du salon.
Après approximativement 5 min d'une longue course, marquée de quelques pauses pour trouver le chemin du manoir, nous arrivons face à la lourde porte à deux battants de l'entrée. Madmoiselle la servante et la compagne du docteur paraissent essouflées, tandis que ce dernier s'approche de ma montre pour localiser la position exact de l'alien. Je recule en disant dans un air de défi marqué d'un sourrire amical:
N'approchez point, vous allez la rayer! ( Rolling Eyes ) A priori l'alien se trouve à l'étage.
Nous poussons la porte tandis qu'un nouveau cris retenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Twelfth Doctor

avatar

Quelque chose d'autre? : La situation est grave, inquiétante même, cela est vrai, mais pourquoi s'abstenir de dessert ?
Messages : 792
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 27
Localisation : Là où le Temps n'a aucun effet.

MessageSujet: Re: Episode spécial : "Le disparu de Noël"   Jeu 15 Nov 2012 - 21:41

Le Docteur, Talia, Hayleen et le Bestiaire pénétraient maintenant dans l'imposante demeure des Darkned. Pourtant, on n'entendait pas un bruit. Un silence pesant régnait. Le Docteur entra alors, et posa le pied au sol, alors que le sol craquelait sous ses pieds et faisait un horrible bruit digne des meilleurs film d'horreur.

Le Docteur avançait alors, sereinement, les bras cependant à mi-hauteur, les mains ouvertes et écartées, comme pour se saisir du premier danger apparaissant. Mais rien ne se passait. Personne ne faisait de bruit. Les Darkned devaient être partis, se disait le Docteur. Malheureusement, il découvrit que cette hypothèse était totalement erronée. Enfin ... pas totalement. En effet, le groupe, arrivant maintenant au salon de thé, découvrit les deux corps des propriétaires des lieux. Ils étaient partis oui. Ils avaient quitté la vie.

Soudainement, un vacarme se fit entendre et le Docteur, suivi de près par Talia et Hayleen, avec le Bestiaire essoufflé derrière, arriva près d'un placard qui venait de s'effondrer, détruisant la porte sur son passage. Un fantôme, peut-être ? Probablement pas, les Gelths ne pourraient avoir élu domicile ici. Le Docteur continua son inspection en analysant le placard, qui n'était qu'un simple placard ... tri-dimensionnel ouvrant sur une poche spatio-temporelle dans la membrane même séparant les univers. Toujours utile, ce bon vieux tournevis sonique. Le Bestiaire arriva enfin et, par le bruit qu'émis sa montre, on pouvait aisément déterminer qu'une importante masse d'énergie se cachait dans le placard, ou dans la membrane.

Le Docteur et Talia décidèrent d'y aller ensemble. Lorsqu'ils arrivèrent : ils furent vite séparés ! Le Docteur arriva dans la même pièce, mais beaucoup plus sombre, et tapissée de "blue-TARDIS" et ornementée de cadres à l'effigie des seigneurs du temps disparu, de ses compagnons et de sa bien aimée Susan. Mais aussi River Song ! La pauvre Amy et le pauvre Rory étaient là, eux aussi. Ils avaient chacun leur place, ici. Le Docteur s'arracha une larme lorsqu'il les vit, et l'essuya vite fait.

Pendant ce temps, Talia arriva dans la même salle. Elle comprit tout de suite, car elle est très intelligente grâce à son origine Cortexienne, qu'elle était quelque part entre la version d'un univers alternatif du manoir et la version "réelle" du manoir, de sa propre réalité. Comment diable quelqu'un pouvait ouvrir une poche spatio-temporelle dans la membrane qui sépare deux univers ? Et surtout apparemment sans conséquences ?! Quoi qu'il en soit, la pièce avait elle aussi été retapissée. Le papier peint contenait des planètes et des étoiles brûlantes, des cadres étaient aussi présents, avec des photos de ses parents et de ses grands parents qu'elle s'est imaginée en s'envolant avec le Docteur. La jeune fille était restée une enfant malgré tout. La pièce était remplie de souvenirs : le cheval à bascule de ses deux ans, le ballon du clown qui la terrorisait tant à cinq ans, son premier vélo, à sept ans. Une ribambelle de détails incongrus de sa vie avaient été dispatchés un peu partout. Sur le mur, elle pouvait retrouver une photo de Disney Land, avec Mickey et Minnie qu'elle a prise à l'âge de huit ans. Étrangement, au loin, sur le château Disney, on pouvait apercevoir quatre silhouettes étrange. Elle ne pensait qu'à une simple illusion. Après tout, cette poche spatio-temporelle semblait s'adapter à quiconque s'y aventure, en le séparant des autres.

Mais, bizarrement, sur une photo à l'âge de quatorze ans avec le groupe de rock Les Rock'As et non pas Les Rock'Ass ce qui aurait une toute autre signification, les quatre silhouettes étaient aussi présentes. Une de ses silhouettes rangeait une caisse, la seconde silhouette testait le micro, la troisième forme branchait la sono et la dernière était cachée derrière la scène, avec une sorte de jumelles futuristes qui observait l'image. Tout à coup, la jeune femme ressentit un étrange sentiment de mal-être ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doctorwhobigbang.power-rpg.com
Le Bestiaire

avatar

Quelque chose d'autre? : Quelle est votre vision du réel?
Messages : 18
Date d'inscription : 29/09/2012
Localisation : Tout dépend de la localistation de vos rêves!

MessageSujet: Re: Episode spécial : "Le disparu de Noël"   Mer 21 Nov 2012 - 12:40

Le docteur referma la porte du Placard. Je crois qu'il va nous falloir quelqu'un pour aller explorer ce placard!

Bizarrement, tout le monde se retourne vers moi. Je fixe le docteur avec horreur.

Vous n'allez quand même pas m'envoyer en exploration dans ce..... placard à balais???

Aucune réponse. Les regards se font de plus en plus insistants.

Mais je ne vais pas tenir la dedans!!! Ce n'est pas possible! C'est trop exigu!!!

Le docteur me transperce presque du regard.

Bon... Il faut dire que vous avez des arguments très persuasifs......

Lentement, j'ouvre la porte et me retrouve avec horreur enfermé dans une pièce rempli de verres de montres (sol, mur, plafond). Le moindre pas que j'aurai à effectuer les briserait. Mais pouquoi ces verres de montres? Quelle vérité se cache dérrière tout ça, appartenais-je réellement au temps?

De l'autre cotès de la pièce, le docteur et les deux demoiselles attendaient.

Mais docteur? demanda Hayleen, quel était l'interet d'envoyer ce pauvre Bestiaire dans cette poche temporelle?

Strictement aucun, c'est juste que l'alien viendra vers nous si il detecte quelqu'un dans sa poche temporelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Episode spécial : "Le disparu de Noël"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Episode spécial : "Le disparu de Noël"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» One Piece, Episode Spécial "3D2Y" !
» Episode 457 One piece
» 04. Episode n°4 ; La générosité de Noel
» Episode 1 - American Beauty
» Episode 443 One Piece

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Doctor Who : The Big Bang :: RPG :: Les Planètes :: Terre-
Sauter vers: